Critique: No Place Like Home

Voici notre critique du jeu No Place Like Home, testé sur PC:

Genre: Post-apocalyptic Farming Simulation
Développeur: Chicken Launcher
Date de sortie: 15 février 2022

Disponible sur  PC

Vous êtes-vous déjà demandé ce que donnerait un croisement entre Les Sims et Farmville dans un contexte d’apocalypse? Et bien c’est étrangement ce que vous retrouverez dans ce jeu de simulation de farming post-apocalyptique!

Plus que quelques survivants

Après que l’humanité aie détruit la Terre et fuit vers Mars, seulement quelques survivants sont encore sur notre planète ‘’bleue’’. Incarnez ainsi un rescapé et parcourez le monde afin de domestiquer des animaux, construire des structures, acquérir des ressources et plus encore… le tout dans le but ultime de reconstruire votre village et par le fait même d’assurer votre survie dans cet environnement difficile.

No Place Like Home consiste en une simulation de farming, tout en incorporant un aspect aventure et puzzles. Il offre donc une bonne balance entre plusieurs genres en présentant un style complètement unique et différent de ce qu’on a l’habitude de voir. Vous croiserez plusieurs personnages qui vous orienteront afin de bien comprendre les étapes à accomplir pour construire et améliorer le village. Au début, vous aurez un tutoriel qui vous assistera afin d’assimiler les multiples mécaniques du jeu. À chaque fin de jeu, vous irez vous coucher et reprendrez à une nouvelle journée.

À votre aspirateur!

Pour vous aider dans votre nettoyage et dans votre reconstruction, vous aurez accès à divers outils qui vous seront bien utiles. Pour commencer, votre instrument principal sera un aspirateur. Vous vous en servirez pour aspirer les déchets afin de les reconvertir ou pour récupérer les objets et les ajouter à votre inventaire. Vous pourrez aussi vous en servir en combats (parce que oui, ce n’est pas un simple jeu de farming dans lequel vous arroserez paisiblement votre jardin).

Vous aurez également un arrosoir, qui vous assistera dans plusieurs tâches, que ce soit pour arroser les plantes, prendre soin des animaux, neutraliser dans piles de déchets toxiques ou encore, attaquer les ennemis. Certains casse-têtes nécessiteront l’utilisation de l’arrosoir afin de pouvoir progresser. Enfin, vous aurez une perceuse, qui vous permettra de détruire les piles de déchets, de lever des boîtes et bien évidemment, d’attaquer les ennemis!

À lire aussi : Critique: My Time at Portia

En détruisant et en récupérant des piles de déchets et différentes choses que vous rencontrerez sur votre passage, vous récupèrerez des ressources, principalement des mets préparés et des matériaux recyclés, qui vous permettront de faire plusieurs améliorations, construire des structures et en débloquer des nouvelles.

Du farming, des puzzles, de l’aventure et… du combat?!

Pour progresser dans l’aventure, vous aurez des quêtes à réaliser qui vous aideront par le fait même à développer votre village. Vous pourrez explorer différentes zones, qui vous donneront accès à des ressources distinctes, telles que des graines particulières pour faire pousser une plante précise. Vous pourrez ainsi vous amuser dans la vieille ferme de grand-père, au village, sur les collines solitaires et sur le sommet congelé. À noter que l’équipe derrière ce titre font actuellement des mises à jour régulières pour ajouter du contenu et de nouvelles zones d’aventure sont déjà prévues!

Vous recyclerez les ressources collectées afin de les convertir en d’autres matériaux

Durant votre aventure, vous croiserez des robots qui ne sont pas très gentils. Ceux-ci se trouveront dans les différentes zones et vous attaqueront. Toutefois, les combats contre ceux-ci ne sont pas très difficiles et sont relativement brefs. Ceux-ci ne sont pas destinés à détruire vos constructions, mais bien à ajouter un niveau de difficulté et à changer le gameplay entre le drillage de déchets, l’entretien de jardin et de bétails et la construction.

À lire aussi : Critique: Deiland: Pocket Planet

Je vais éviter de vous préciser tout ce que vous pouvez récupérer, construire et améliorer puisqu’il y en a énormément! Vous aurez accès à une station pour gérer facilement tous vos ateliers et améliorations. De base, vous retrouverez l’équivalent des jeux de farming habituels comme la cultivation d’arbre et de plantes, l’élevage d’animaux domestiques ou d’animaux sauvages et construire de multiples bâtisses telles qu’une cuisine, une salle de préservation ou encore une station pour cultiver le miel. Vous pourrez également vous amuser à décorer votre village et vos immeubles pour personnaliser le tout à votre goût!

Une ambiance étonnement vivante!

Au niveau sonore et visuel, c’est vraiment très particulier! Autant nous sommes dans un monde post-apocalyptique, autant les couleurs sont belles et vives, le menu est très dynamique et la musique est absolument joyeuse! On entend les oiseaux gazouiller, on voit les animaux se promener. On ne dirait pas réellement que la planète a été ravagée, simplement qu’on y a mis un méchant paquet de déchets! La plupart des scènes vous offre ainsi des piles de déchets à perte de vue. Heureusement que le reste des décors et que la musique sont chaleureux! On se croirait un peu dans Wall-E puisqu’il reste principalement des vestiges, des déchets… et des robots!

J’ai personnellement beaucoup aimé mon expérience sur ce titre! C’était très nouveau comme concept et j’aime le fait que l’équipe a essayé d’innover à ce niveau. Étant une fan de jeux de simulation, j’avais très hâte d’y jouer! No Place Like Home est léger et drôle et vous permet de vous abandonner dans un monde différent et d’oublier que vous plantez des oranges depuis des heures! Toutefois, comme il mélange plusieurs styles de jeu, le tout peut devenir assez compliqué et il est plus difficile de se rappeler de tout. Heureusement, votre menu et les personnages pourront toujours vous guider, mais quelqu’un qui n’aime pas les jeux de simulation de farming trouvera probablement le tout assez lourd! En ce sens, je ne pense pas qu’il soit adapté pour de jeunes enfants.

Un énorme merci à Realms Distribution de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu No Place Like Home. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

Ssug4r
Les derniers articles par Ssug4r (tout voir)
 
Partager

Ssug4r

Du rétro aux jeux plus récents, sur consoles, PC ou en version mobile, elle adore tout ce qui touche à la culture geek. Fan incontournable de Blizzard, elle passe beaucoup de temps sur leurs titres! Blogueuse geek depuis quelques années et elle aime également couvrir les conventions et événements liés aux jeux vidéo, en plus de l'univers des technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.