Critique: Sonnette Google Nest Doorbell (à pile)

Aujourd’hui, de plus en plus de gens cherchent à se procurer une caméra extérieure, que ce soit pour se sentir davantage en sécurité ou simplement afin d’avoir un meilleur suivi sur les colis reçus. Peu importe la raison, selon moi, c’est essentiel d’avoir une ou des caméras à des places stratégiques, tout particulièrement pointant vers la porte d’entrée.

Vous avez surement déjà entendu parler des sonnettes intelligentes ? Avec laquelle il est possible de recevoir des alertes sur notre téléphone cellulaire, de voir en direct qui est à la porte et même de répondre par exemple au livreur.

Voici donc, ma critique de la sonnette intelligente Nest Doorbell (à pile) de Google.

L’emballage

Dès que vous aurez l’emballage de votre nouvelle sonnette en main, vous vous rendrez compte très rapidement la pesanteur de la boîte. D’emblée, oui, la sonnette est plutôt massive à comparer une sonnette normale. Mais, côté technique c’est compressif, si on veut avoir une sonnette sans-fil avec une durée de charge raisonnable, pas le choix d’avoir une batterie assez grosse et puissante afin de répondre à la demande.

Comparatif avec un Pixel 6a
Comparatif avec un Pixel 6a

Comme toujours, les produits Google sont toujours très bien emballés et généralement bien compactés. Vous aurez en votre possession tout ce dont vous aurez besoin pour installer cette sonnette un peu partout.

Dans la boîte, vous trouverez la sonnette Nest Doorbell, plaque murale, outil de desserrage, 2 chevilles d’ancrage, 2 vis murales, connecteur de fils, coin à 20°, espaceurs, vis à coins, câble de recharge (0,9 mètre) USB à USB-C, guide de démarrage rapide ainsi qu’un document de sécurité et de garantie. Ha oui, et un petit collant à coller sur une vitre afin d’aviser toutes personnes que la maison est filmée.

Par contre, il n’y a pas vraiment de guide d’installation, alors je vous conseille de prendre le temps de regarder les vidéos d’installation disponible ici, avant de commencer le processus. Ce n’est pas très compliqué, mais afin de bien faire les étapes, personnellement, j’ai préféré regarder les vidéos avant.

Caractéristiques

Avant d’aller plus loin, je vais répondre à une question que j’avais moi-même il y a quelques mois quand je magasinais justement pour ce genre d’appareils. Même si cette sonnette se vend comme étant une sonnette sans-fil, il vous est aussi possible de l’installer avec fils sur un carillon existant afin d’y entendre la sonnette ailleurs que sur un Google Nest Hub par exemple. À vous de décider, et c’est personnellement un aspect que je trouve intéressant si vous n’avez pas nécessairement une maison intelligente. De mon côté, pour cette critique, je l’ai installé sans-fil afin d’être en mesure de vous livrer mon avis adéquatement.

Sinon, à savoir qu’il existe un modèle filaire, disponible au même prix et dans les mêmes couleurs. Donc, à vous de choisir laquelle entre les deux modèles convient le mieux à vos besoins.

Cette sonnette est donc disponible en blanc (couleur neige) et en gris (gris cendre) au prix de 239.99$.

Voici donc quelques caractéristiques intéressantes à savoir de cet appareil :

  • Dimensions : 46 mm (largeur) x 24,1 mm (profondeur) x 160 mm (hauteur)
  • Poids : 206 g
  • Caméra : Capteur couleur de 8,5 mm (⅓ po) et de 1,3 méga pixel ainsi qu’un zoom numérique 6x
  • Champ de vision : 145° (diagonal)
  • Vidéo : HD, 960 pixels x 1 280 pixels, jusqu’à 30 i/s
  • Assistant vocal : La commande vocale fonctionne avec Alexa ou l’Assistant Google

Pour ce qui est de la batterie, dès la finalisation de l’installation, je vous conseille fortement de prendre le temps d’ajuster les paramètres selon vos besoins. Désactiver les notifications non désirées, limiter vos zones afin d’économiser la batterie, etc. De mon côté, ayant testé les paramètres au maximum, j’ai dû rechercher l’appareil après 3 semaines. En ce moment, depuis environ deux semaines, j’ai désactivé tout ce dont je n’avais pas nécessairement besoin et j’ai encore pour près de 3 semaines d’autonomie selon l’estimé disponible sur l’application.

Sinon, selon Google, voici l’autonomie par rapport à trois types d’utilisations différentes : 

  • Très sollicitée : environ 1 mois d’autonomie (approximativement 25 à 30 événements enregistrés par jour)
  • Sollicitée normalement : environ 2,5 mois d’autonomie (approximativement 13 à 16 événements enregistrés par jour)
  • Peu sollicitée : environ 6 mois d’autonomie (approximativement 2 à 5 événements enregistrés par jour)

Installation

En tant que telle, l’installation est assez simple. Par contre, de mon côté, j’avoue avoir eu un peu plus de difficulté que prévu. Je vous explique, mon objectif était de retirer mon ancienne sonnette afin d’y installer à la même place la Nest Doorbell, afin d’éviter de faire davantage de trous inutiles. Mais étant beaucoup plus grosse qu’une sonnette standard et n’ayant pas assez d’espace entre mon cadre de porte et ma brique, cela m’a donc ajouté une complexité dont j’aurais aimé m’éviter. J’ai donc dû utiliser le coin à 20° disponible dans la boîte, puisqu’en mettant la sonnette en angle et en la dégagent de la brique cela m’a permis d’avoir juste assez d’espace pour l’installation.

N’ayez crainte, dans la majorité des cas l’installation se veut assez simple. Lorsque l’installation est terminée, il ne vous reste plus qu’à configurer votre sonnette grâce à l’application Google Home.

Voici d’ailleurs les deux vidéos d’installations disponibles sur le site de Google. 

Fonctionnement

Une fois installé et configuré dans l’application Google Home, le fonctionnement est assez simple, lorsqu’une personne appuie sur le bouton de la sonnette Nest Doorbell (à pile), vous recevrez une notification sur votre téléphone ainsi que sur vos appareils dotés de l’Assistant Google comme vos Nest Mini et Nest Hub. Un petit détail très intéressant, qui je crois est disponible seulement si vous possédez un téléphone Google Pixel, en plus de la notification, vous aurez droit à un petit aperçu sur l’écran d’accueil de votre appareil. Ce qui est très pratique afin de savoir rapidement qui sonne à la porte.

Aussi, comme expliqué un peu plus tôt dans la critique, si vous désirez entendre votre sonnette sur un carillon déjà existant, il vous sera possible de le brancher en suivant les directives de Google.

Sinon, pour les alertes (notification sur votre téléphone) il vous sera possible de les activer ou désactiver selon vos besoins, en passant par les alertes de personnes, de colis, d’animaux, de véhicules ou tout autres mouvements détectés.

Sans oublier, la création de zones afin de délimiter l’espace importante à surveiller. Par exemple, dans mon cas, j’ai retiré la rue en face de chez moi afin de concentrer la zone de surveillance sur mon entrée.

Abonnement Nest Aware

Personnellement, selon mes besoins l’enregistrement des événements vidéo captés des trois dernières heures me suffit amplement. Par contre, si vous aimeriez avoir un historique plus complet, l’abonnement Nest Aware est disponible.

Cet abonnement est disponible à partir de 8$ par mois et vous offre donc un plus grand historique vidéo, plus d’alertes intelligentes et d’autres fonctionnalités pratiques comme des alertes relatives aux visages familiers. Ce qui est quand même intéressant.

Encore une fois, Google nous livre un produit de qualité qui remplit parfaitement le rôle d’une sonnette intelligente. Je recommande certainement ce produit ! Par conséquent, comme expliqué dans ma critique, lors de l’installation de la sonnette, prenez le temps d’ajuster les paramètres selon vos besoins afin d’économiser le maximum de batterie. Comme en désactivent les notifications non désirées et en limitant les zones de détection.

Un énorme merci à Google de nous avoir permis de tester ce produit pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique de la sonnette Google Nest Doorbell. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce produit dans la section commentaire, ci-dessous!

Allex Fortier
 
Partager

Allex Fortier

Passionné de nature, de jeux vidéo et de techno. Depuis sa tendre enfance il a su profiter de chaque occasion pour se diversifier dans le magnifique monde du jeu vidéo, autant sur les consoles portatives que les consoles de salon, il a essayé et testé la majorité des consoles Nintendo, PlayStation ainsi que Xbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *