Critique: Splatoon 3

Voici notre critique du jeu Splatoon 3, testé sur Nintendo Switch:

Genre: jeu de tir et multijoueur
Développeur: Nintendo
Date de sortie: 9 Septembre 2022

Disponible sur Nintendo Switch

site web officiel

Sortez vos fusils à peinture et vos bombes colorées car voici venu le temps de faire votre place, pour la troisième fois, parmi vos confrères et consœurs Inklings! Ou vivez tout simplement une aventure qui vous opposera à vos ennemis jurés, les octariens! Bienvenue dans ce troisième opus de cette série bien-aimée de Nintendo, j’ai nommé Splatoon 3!

Pour cette critique, j’ai cru bon de demander à mes petits co-testeurs, Ghostliam et Pikaelie, de se joindre à moi afin de vous donner leur avis d’un point de vue de joueurs plus jeunes! Vous pourrez lire quelques-uns de leurs commentaires dans les différents segments ainsi que leur avis final à la fin de cet article!

Un mystère à dépeindre

L’histoire du jeu ne concerne bien sûr que le mode aventure. Dans cet opus, vous incarnez un Inkling que vous pourrez customiser au début de votre partie. Alors que vous arrivez dans la contrée Clabousse, pays des Inklings, vous serez interpellé par un être étrange à partir d’une bouche d’égout. Du nom de Macalmar, le vieux personnage vous demandera…non…vous incitera à le suivre car la menace d’Octariens est survenue une troisième fois et vous devrez retrouver le grand zapfish qui a été enlevé par ceux-ci. Vous rejoindrez donc une petite équipe se prénommant l’escouade Espadon et mènerez une quête afin de rétablir l’ordre, récupérer le Zapfish et éliminer toute trace de peinture que les Octariens ont laissée sur leur passage!

Ghostliam : « Le mode histoire est bien parce qu’en même temps de pouvoir suivre l’histoire, les choses à faire dans les tableaux t’aide à apprendre à jouer en essayant plein d’armes. »

Et il a raison. En effet, plusieurs défis sont à relever tandis que vous traverserez les différentes zones pour vous rendre jusqu’à Splatlantis, le bout de l’aventure. Puisqu’il y a toujours un membre de l’escouade espadon à vos côtés pour vous guider, le mode histoire sert également de tutoriel pour vous préparer à vos parties en ligne!

Un coup de pinceau par-ci, une bombe de peinture par là

La première chose que vous aurez à faire avant toute chose sera de créer votre Inkling. Vous avez l’option de modifier ses yeux, ses cheveux, sa couleur de peau ainsi que ses oreilles. La couleur de votre personnage est jaune par défaut et se modifiera dans le mode en ligne ainsi que dans certains tableaux du mode aventure afin de déterminer les équipes.

Pikaelie : « Je trouve ça dommage de ne pas pouvoir choisir ma couleur quand je joue toute seule! J’aurais voulu pouvoir avoir ma fille Inkling mauve, tout le temps! »

Vous pouvez également changer la crête de votre petit compagnon Salmio. C’est lui qui sera votre coéquipier durant le mode aventure et il s’occupera, entre autres, de dégager les masses poilues qui vous bloquent le passage. Il pourra également vous diriger vers des points intéressants, s’occuper de distraire des ennemis ou détruire des boîtes lorsque vous le lancerez dessus.

Un arbre qui vous permettra d’augmenter certaines de vos capacités et ainsi faciliter la progression est également disponible, mais seulement pour le mode aventure.

Disponible pour votre bon plaisir, le monde en ligne est surtout le point d’intérêt principal du jeu. Vous devrez, lors de parties de trois minutes, tenter de colorer le plus possible, le tableau de votre couleur, tout en éliminant les membres de l’équipe adverse afin de les empêcher de faire de même. Lorsque la partie se termine, l’équipe gagnante sera annoncée à l’aide d’un survol de l’arène. Vous récupérerez ensuite votre récompense de partie, soit des points d’expérience pour vous et votre équipement ainsi que de l’argent à dépenser dans les diverses boutiques du jeu.

Finalement, un dernier mode est mis à votre disposition. Celui-ci en est également un en ligne. Par contre, à l’inverse du premier mode, vous devrez ici faire équipe avec d’autres Inklings et repousser la menace d’Octariens en vous défendant contre des vagues d’attaques. Vous récupérerez ainsi des œufs de poissons dorés et remporterez la victoire si vous survivez assez longtemps pour cela !

Ghostliam : « Ça prend un peu de patience pour s’habituer à viser parce qu’au lieu de le faire avec le joystick de droit, il faut incliner la manette dans tous les sens! »

Des graphismes bien découpés

Pikaelie : « Ils sont vraiment bien faits, les personnages dans Splatoon! Ils ont de belles couleurs et la peinture aussi! Le décor est beau lui aussi! »

En effet, la peinture est très reluisante et très visqueuse, ce qui donne beaucoup de réalisme au jeu. Les décors donnent énormément de profondeur et sont très agréables à regarder. Surtout dans le mode aventure où l’on peut prendre le temps de bien observer les environs. On s’aperçoit vite de la qualité du détail de l’environnement qui, conjointement aux graphismes des Inklings, exploite au maximum les capacités que la Nintendo Switch a à offrir aux joueurs.

Les couleurs du jeu et des personnages sont très différentes les unes des autres. Mauve contre orange ou vert contre rose, il est impossible de prendre un membre de son équipe pour celle adverse puisque les couleurs sont déterminées précisément à cet effet.

Une bande sonore toute en couleurs

Ghostliam : « La musique du mode en ligne est vraiment stylée mais elle est stressante en même temps! Pendant qu’on joue, on dirait que je suis obligé d’aller vite! »

Teintée de stimuli au cerveau, la musique du mode en ligne se veut effectivement très rythmée, entraînante, quelque peu stressante et donne l’impression que nous sommes sous pression et que nous devons agir rapidement.

Tout comme les Sims, les Inklings ont leur propre langage et on peut les entendre très souvent s’exprimer ou chanter dans les thèmes de combats, ce qui apporte une belle originalité au jeu ainsi qu’à la musique.

Une durée de vie à peindre dans un coin

Entre 4 et 6 heures sont nécessaires pour terminer le mode histoire. Bien sûr, il ne s’agit là que d’une infime partie de ce que Splatoon 3 offre puisque l’intérêt majeur se situe au niveau du jeu en ligne, où la durée de vie ne s’épuisera que lorsque vous ne voudrez plus y jouer!

Ai-je vraiment besoin de mentionner tout ce que Nintendo a conçu depuis des décennies? Au cœur de tous les personnages favoris des grands et petits, les créateurs de Mario, Pikachu, Link et j’en passe ne font que nous surprendre d’année en année avec l’évolution de leurs personnages à travers leur univers respectif ainsi que leurs rencontres dans des jeux comme Super Smash et Mario Kart!

L’avis de Ghostliam

J’aime le mode en ligne mais des fois, les autres joueurs sont beaucoup trop forts pour moi. On dirait que le jeu ne comprend pas que je suis nouveau dans Splatoon!

Mais il y a beaucoup d’armes que j’aime vraiment, surtout celles qui explosent! J’aime beaucoup les différentes couleurs! C’est cool à regarder autant qu’à jouer! J’adore les dimensions et les animations du jeu aussi. Je vois plein d’armes que le Inkling a dans Super Smash Ultimate et je trouve ça super!

L’avis de Pikaelie

J’aurais aimé pouvoir modifier mon personnage dans le jeu sans avoir à tout recommencer. J’aurais aussi aimé pouvoir modifier le petit poulet autant que le Inkling. J’aime le fait que le Inkling change de couleur à chaque tableau dans le mode aventure et j’ai aussi bien aimé le petit poulet que tu peux lancer! Il est super mignon!

Je trouve que le jeu Splatoon est un peu difficile à contrôler parce qu’il faut souvent appuyer sur la touche Y pour que la caméra revienne en arrière, aussi il faut toujours faire attention à l’orientation de la manette sinon la caméra part dans tous les sens!

L’avis de Niliam

Je vais vous dire franchement, je n’ai jamais porté un grand intérêt à Splatoon. Je n’ai pas joué aux deux prédécesseurs. En même temps que mes deux enfants, j’ai découvert les Inklings en jouant à Super Smash Ultimate et c’est là que ça a vraiment piqué ma curiosité. Je dois dire que je n’ai absolument pas été déçu de ce que j’ai découvert en y jouant. C’est un magnifique jeu de tir aux couleurs éclatantes, parfait pour les jeunes qui souhaitent tirer du fusil sans la violence des autres jeux du genre. La compétition et le niveau relativement élevé, par moment, du mode aventure est également très bien pour les plus vieux. Le seul point négatif que j’aurais donné à Splatoon est le mode de visée par défaut. Devoir bouger la manette au lieu du joystick demande un certain temps d’adaptation, qui peut être corrigé en allant dans les options. Au moment de notre test, mes deux assistants n’étaient malheureusement pas au courant de ce facteur.

Un énorme merci à Nintendo de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Splatoon 3. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

Niliam
Les derniers articles par Niliam (tout voir)
 
Partager

Niliam

Il joue principalement à la PS3 ainsi qu'à la Nintendo Switch. Par contre, il aime bien jouer sur ses autres consoles (PS2, PS1, Wii U, Wii, GameCube, DS) ainsi que sur d'autres consoles plus rétro! Il a toujours été un fan de Nintendo et surtout de la franchise Zelda! Il préfère largement jouer en solo à des jeux d'aventure qu'en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.