Critique: The Entropy Centre

Voici notre critique du jeu The Entropy Centre, testé sur PS5:

Genre: Puzzle
Développeur:
Stubby Games
Éditeur: Playstack
Date de sortie: 3 Novembre 2022
Classé: E pour Tous
Option d’accessibilité: Dialogue multilingue, affichage multilingue

Disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et PC

Site Web Officiel

Catapulté dans un monde qui nous est complètement inconnu, alors que la Terre ne semble plus habitable, un centre semble avoir cherché un moyen de remonter le temps au niveau global afin de réparer la Terre pour redonner vie à la société humaine. Voici ma courte critique d’un petit jeu de style puzzle bien sympathique.

Le scénario

Arya Adams, 27 ans, n’a jamais commis de génocide de masse et nous ne savons pas si elle aime les chats, se réveille, seule, dans un lit d’un bâtiment semblant être sur la Lune. La Terre étant détruite par des forces inconnues d’Arya, le seul objectif, sera de trouver des âmes qui y vivent et qui pourront répondre à ses questions. Astra, une IA sympathique et entrainante, guidera la jeune Arya dans l’aventure qu’est la quête de la sortie du bâtiment ainsi que découvrir si elle est seule.

Jouabilité

Armez-vous de votre fusil à remonter le temps, déplacer les objets en manipulant le temps lui-même, reconstruisez des murs et empêchez des structures de s’effondrer sur vous. La jouabilité est simple, pas de violence ou de meurtre commis, un jeu idéal pour tous, très simple à comprendre. Le personnage principal ne meurt jamais sauf dans des séquences destinées à stresser le joueur ainsi qu’à tester vos réflexes visuels moteurs. Plusieurs puzzles sont des switch à activer pour ouvrir la voie à Arya. En outre, les commandes faciles à comprendre et à utiliser offrent une jouabilité accessible pour tous.

Graphisme

À la première personne, la création graphique ne m’a rien révélé face à la création du personnage, cependant les graphismes généraux sont basés sur un certain réalisme, se cantonnant a des couleurs plutôt chaudes et des formes bien définies. En somme, un style réaliste. Le jeu lui-même ayant un poids de moins de 10Go, les graphismes sont en soi excellents.

Bande sonore

La bande-son de ce jeu est généralement douce et peu stressante. Seulement a quelques occasions, selon mon expérience, le jeu démontre une volonté de mettre l’emphase sur le défi du moment. Douce et légèrement stressante par moment, la trame sono es bien choisie pour aider le joueur à ne pas se tanner d’avancer.

Durée de vie

Il faudra compter de 5 à 8 heures de jeu pour faire le tour, tout dépendant de votre niveau de compréhensions des casse-têtes.

L’équipe de production de The Entropy Centre est très petite, comptant que quelques individus incluant les acteurs vocaux des personnages et les IA intégrées à l’histoire.

Stubby Games, situé à Burgess Hill en Angleterre, semble être une jeune équipe de développement. Aucun autre jeu ne semble être à leur portfolio à ce jour, mais suite à mon expérience de ce jeu, on ne peut qu’entrevoir un avenir brillant dans leurs parcours créatifs.

Comme vous avez pu le constater, je n’ai pas fait de comparaisons. La raison est fort simple, pour moi, ce type de jeu est nouveau. Par contre, j’ai lu sur le sujet, pour ceux qui aimeraient une comparaison simple, The Entropy Centre est un digne successeur de Portals. Ceci dit, je devrais sans doute tester ce jeu aussi pour avoir la base dans le domaine des jeux vidéo de puzzle.

En conclusion, ce jeu est un élément parfait d’une collection pour joueurs recherchant la relaxation et la détente tout en ayant une histoire prenante bien que peu exigeante pour la concentration. Un temps de jeu permettant au joueur ayant peu de temps pour jouer d’avoir ce sentiment d’accomplissement d’un jeu sympathique et bien structurer. La bande-son légère rendra votre jeu que plus agréable. Les graphismes, excellent travail des concepteurs, offre un visuel intéressant et clair pour tout joueur souhaitant compléter l’histoire. Pour toutes ces raisons, je lui donne une excellente note de 9/10. Ce jeu ne restera certainement pas très loin dans ma bibliothèque.

Un énorme merci à Playstack de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu The Entropy Centre. N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

SkyFarron
Les derniers articles par SkyFarron (tout voir)
 
Partager

SkyFarron

Olivia Skye Hétu, ou SkyFarron! 26 ans originaire de Sherbrooke, se passionne pour le jeu vidéo et l’informatique, rêvant un jour de donner vie à son propre concept de jeu. Elle joue depuis sa tendre enfance à des titres intemporels tels que Zelda, Anno, Horizon et pleins d’autres. Elle espère vous transmettre l’amour de l’art numérique qui l’anime.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *