Critique: Horizon Forbidden West

Voici notre critique du jeu Horizon Forbidden West, testé sur PS4 et PS5 (Rédigé par IsaMulti et Underdrouin):

Genres: Action et aventure
Développeur: Guerilla Games
Date de sortie: 18 février 2022

Disponible sur PS4 et PS5

Horizon Zero Dawn avait fait fureur lors de sa sortie sur PlayStation en 2017. Cinq ans plus tard, les fans de la franchise étaient impatients de découvrir la suite de l’histoire d’Aloy, la célèbre rouquine.

Aloy en mission pour sauver le Monde

On retrouve Aloy six mois après la fin du premier jeu. Elle parcourt le monde à la recherche d’une copie de Gaïa pour relancer ses fonctions. Une nouvelle Gaïa permettrait de sauver la planète qui subit de terribles tempêtes, voit apparaître des machines de plus en plus dangereuses et est aux prises avec la Nielle, une espèce de champignon qui s’attaque aux végétaux et rend la survie difficile.

Aloy se fait toujours offrir de l’aide de ses loyaux amis, ici avec Varl au début de la partie.

Le début du jeu comprend une récapitulation de ce qui s’est passé dans Zero Dawn et permet de se remettre dans l’histoire (ou de découvrir l’histoire pour ceux qui n’auraient pas joué au premier). On retrouve rapidement de vieux amis : Varl, Erend, mais aussi Sylens avec qui Aloy ne s’entend pas du tout.

Aloy partira donc à la recherche d’une copie de Gaïa pour se rendre compte que d’obtenir une copie ne sera que le début de l’aventure. Au menu : de nouvelles tribus, dont certaines qui proviennent de très loin, de nouvelles machines, et des creusets pour apprendre à les pirater, une guerre civile et beaucoup, beaucoup de kilomètres à parcourir !

Un gameplay remplit de nouveautés

Plusieurs belles améliorations ont été apportées au niveau du gameplay. Il est maintenant possible de grimper un peu n’importe où en mettant en surbrillance les prises grâce au focus. Aloy peut également nager sous l’eau (en autonomie avec un masque), planer en sautant et monter des machines volantes.

Les compétences sont bien développées avec plusieurs arbres de compétences par catégorie (chasseur, guerrier, etc.). Les tenues et les armes peuvent être améliorées et leur apparence peuvent être changées.

Aloy porte fièrement l’habit et les peintures Tenahks

Dans les différents villages, on trouve maintenant de nombreux nouveaux commerçants : des cuisiniers qui fournissent des repas donnant un boost de points de vie et d’endurance ainsi que des teinturiers et tailleurs qui offrent de belles tenues colorées à Aloy. On a même créé un jeu de société à même le jeu (ce qui m’a beaucoup fait penser au fameux Orlog d’Assasin’s Creed Valhalla). Ce jeu – l’Attakth – se joue à l’aide de figurines de machines qu’on peut collectionner.

Tout comme dans le premier Horizon, on peut choisir le niveau de difficulté du jeu, allant du mode histoire au mode très difficile.

Et le gameplay sur PS5 ?

Sur console PS5, ce qui va surtout changer au niveau du gameplay est au niveau de la manette Dual Sense. Les sensations qu’elle procure sont indescriptibles. La vibration de la manette s’adapte à toutes les situations possibles, comme par exemple : une explosion, des énormes machines qui passent tout près, quand on chevauche une machine, etc. Le retour haptique est tellement bien fait qu’on peut se sentir comme si on y était, et ce seulement grâce à cette option.

Au niveau des gâchettes adaptives, on y va dans le traditionnel. Quand on appuie sur la gâchette pour lancer une flèche, celle-ci devient un peu plus ‘’raide’’, nous donnant ainsi une certaine facilité quand il est temps de choisir sa puissance de lancer.

Il ne faudrait pas oublier une option à ne pas négliger. Pour ceux qui voudraient une immersion encore plus poussée, il est possible d’activer le mode ‘’Gyro’’. Ce mode vous permettra de contrôler votre visée, à l’aide de votre Dual Sense, Vous n’aurez qu’à faire bouger votre manette pour que votre mise bouge identiquement à l’écran. Une fonction qui n’est pas obligatoire, mais qui peut être activée pour les puristes du genre.

Un jeu de toute beauté   

Ce qui marque dès les premières minutes de jeu, c’est la profondeur et le réalisme des graphismes. Le visuel est terriblement beau. Les végétaux, les paysages, les personnages et les machines, tout est superbement réalisé et avec un niveau de détail très recherché.

Quelques fois, certaines textures prennent du temps à apparaitre, donc on voit ‘’poper’’ des éléments du décor un peu partout en avançant. Aussi, j’ai remarqué qu’il y a certains problèmes de collisions (des textures qui entrent dans d’autres), mais encore là, c’est mineur comme problème et ça n’enlève rien à ce que le titre peut nous procurer comme sensation. Moins d’une semaine après la sortie du jeu, un premier patch correctif a déjà été lancé et on peut s’attendre à ce que plusieurs de ces petits bugs de textures fassent partie des corrections.

Aloy a maintenant une statue qui trône au centre de Méridian. Elle n’apprécie pas particulièrement cet honneur

Au niveau de la bande sonore, la musique est belle et envoûtante. Elle s’amplifie dans certains combats ajoutant une bonne dose d’adrénaline au joueur. Les effets sonores sont également bien réussis, surtout lorsqu’on joue avec un casque d’écoute. Il y a quelques petits bugs dans les conversations par moments : des variations au niveau du volume ou des décalages stéréo, mais rien qui nuit à l’expérience globale.

Une suite réussie

Il est évident qu’on ne peut pas se tromper en disant que cette suite est une réussite totale. La qualité du jeu permet de se réconcilier avec les cinq années d’attente entre les deux épisodes. Ça se reflète également dans la durée de vie : un joueur qui se concentre uniquement sur la quête principale devrait mettre environ 40 à 45 heures à terminer le jeu. Pour les amateurs de platine, on parle facilement de 100 heures de jeu et plus : la map est immense et les lieux à découvrir sont innombrables.

Les amateurs d‘open-world et de science-fiction seront définitivement charmés par Horizon Forbidden West. Pour ma part, je profite de chaque minute passée dans le jeu et peux clairement affirmer qu’il mérite une note de 10/10!

Merci à PlayStation Canada de ne nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Horizon Forbidden West. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

IsaMulti
Les derniers articles par IsaMulti (tout voir)
 
Partager

IsaMulti

Elle s'intéresse surtout aux jeux vidéos open world, RPG et action/aventure. Elle aime tester des jeux méconnus et découvrir de nouveaux mondes sur PS4 et mobile. On la trouve aussi parfois sur Twitch!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *