Menu Close

Critique: Supermarket Shriek

Voici notre critique du jeu Supermarket Shriek:

Genre: Familial, coopératif, aventure et humoristique
Développeur: Billy Goat Entertainment Ltd.
Date de sortie: 23 octobre 2020

Disponible sur PS4, Nintendo Switch et PC

Site Web Officiel

Un jeu qui « a de la gueule » !

Nous débutons le jeu en nous faisant accrocher par un chariot d’épicerie conduit par une chèvre…

Le commencement dévoile bien l’ambiance de Supermarket Shriek; un jeu de style « party game » à l’ambiance déjantée et aux défis interactifs et amusants.

Tout au long du jeu, nous nous trouvons en duo; un homme et une chèvre coincés dans un chariot qui progresse au rythme de nos cris (Eh oui, nous devons crier pour faire avancer le chariot!). L’objectif est de se promener de magasins en magasins, en accomplissant différents niveaux d’épreuves.

Lorsque des épreuves sont réussites, nous gagnons des étoiles qui nous permettent de débloquer de nouveaux défis.

Dès les premiers niveaux, les obstacles sont assez difficiles et l’adaptation au contrôle du chariot par l’intensité des cris est un grand défi. Il peut prendre plusieurs niveaux avant d’atteindre un état satisfaisant de maîtrise du chariot et de réellement se concentrer sur une performance agréable du jeu.

Une course rocambolesque!

Le jeu est composé de 38 niveaux et de 4 PVP party modes pour 2 à 4 joueurs. Un mode fête est disponible pour 2 à 8 joueurs. Les différents niveaux consistent en des courses à obstacles dont le but est de terminer le plus rapidement possible.

Les obstacles sont multiples et créatifs, allant en des sections de lave, des piscines, des obstacles qui bougent et nous bloquent le chemin, des défis de vitesse contre d’autres véhicules, des piles de boites d’haricots…

Lorsque tous les magasins (niveaux) sont accomplis, il est possible de se déplacer dans un autre monde et de rencontrer de nouveaux défis originaux.

Crions, en harmonie!

Une mécanique du jeu originale est que le chariot avance au rythme des cris de nos personnages. Ainsi, le cri de l’homme oriente le chariot vers la gauche, tandis que le cri de la chèvre (qui se nomme un bêle ou béguètement) dirige le chariot vers la droite. Les cris conjugués des deux personnages permettent au chariot d’avance tout droit.

Deux options sont possibles dans Supermarket Shriek ;

  1. Utiliser les gâchettes des manettes pour faire « crier » les personnages
  2. Utiliser des micros, pour les versions Steam et Ps4, et réellement crier dans les micros pour activer les personnages.

Les deux versions offrent des possibilités allant d’un jeu confortable de fin de journée à un party game déjanté de soirée entre amis.

Dans les deux cas, des heures de plaisir pour ce titre au challenge bien présent et à l’univers original.

Attention aux gens sensibles au bruit ou qui sont facilement dérangés par les hauts niveaux sonores. Il s’agit d’un jeu bruyant qui peut devenir énervant et dérangeant lorsque nous jouons trop longtemps.

Supermarket Shriek est un jeu amusant impliquant une mécanique originale ; une course de chariot dirigée par des cris. Le concept peut sembler loufoque, mais les défis sont intéressants et bien ajustés. Le jeu offre une ambiance de party game, tout autant qu’une activité de couple agréable en fin de journée. Les versions « gâchettes » et « micros » permettent de jouer selon notre humeur. En revanche, il s’agit d’un titre bruyant qui peut ne pas plaire aux gens sensibles aux bruits ou appréciant les jeux plus calmes.

Un énorme merci à PQube de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Supermarket Shriek. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

LudiPsy
Les derniers articles par LudiPsy (tout voir)
 
Partager
  • 18
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires