Critique: The Dark Pictures Anthology: Little Hope

Voici notre critique du jeu The Dark Pictures Anthology: Little Hope:

Genre: Survie horreur et film interactif
Développeur: Supermassive Games
Date de sortie: 30 octobre 2020

Disponible sur PS4, Xbox One et PC

Site Web Officiel

Retrouvez-vous piégés par un brouillard dans la petite ville américaine de Little Hope et retracez l’histoire de la chasse aux sorcières dans cet environnement où chaque décision altérera le court de votre récit.

Êtes-vous prêts à assumer vos choix?

Vous incarnez 4 étudiants ainsi qu’un professeur qui se retrouvent coincés dans une ville fantôme. Vous pourrez voir que, très rapidement, l’univers se présente comme étant hostile et épeurant. Si vous trouviez que le début était plus long à embarquer dans Until Dawn ou Man of Medan, vous pourrez contempler plusieurs morts assez sadiques dans les 30 premières minutes de jeu.

Vous prendrez ainsi le contrôle de ces 5 personnages afin de choisir différentes options de dialogue qui influenceront le développement et la finalité de l’histoire. Selon les choix que vous faites, il est possible que vous tuiez chacun des personnages pendant votre l’aventure. Vous aurez également plusieurs séquences d’action pour lesquelles vous devrez rapidement reproduire les contrôles indiqués à l’écran, sans quoi des conséquences malencontreuses s’ensuivront parfois pour vos protagonistes. Le jeu se déroule à la troisième personne. Vous aurez parfois l’occasion d’utiliser des armes en visant à des endroits spécifiques.

Voici un exemple de choix à faire
Dans cette scène, vous devez reproduire des boutons d’action à un certain moment

Vous serez rapidement transportés dans une autre époque à l’aide de flashbacks. Alors, vous ferez la rencontre d’un groupe de colons du passé et serez témoin de l’exécution de certains personnages… qui sont absolument identiques à vos 5 protagonistes. Vous devrez ainsi comprendre ce qui se passe dans cette ville, ce que signifient ces apparitions et tenter d’enraciner le mal. Parviendrez-vous à prendre les bonnes décisions afin de sauver vos héros ?

Sur votre trajet, vous trouverez également des photos, qui permettent d’avoir certaines prémonitions sur des choses qui pourraient se passer. À partir du menu, vous pouvez observer les différents choix effectués, les prémonitions obtenues ainsi que les relations et les traits de vos personnages.

Creusez davantage l’histoire sous tous ses aspects

Little Hope offre tout de même plusieurs modes de jeu, ce qui est très intéressant. Vous pouvez vous lancer dans le récit solo, qui vous permettra de bien apprécier toutes les subtilités de l’histoire. Il est également possible d’entreprendre l’aventure en mode coop. Vous et votre ami aurez alors différents segments et perspectives afin de revoir le tout sous un autre angle. Enfin, vous pouvez aussi vous amuser dans le mode Movie Night qui permet jusqu’à 5 joueurs de choisir et d’incarner un personnage en se passant la manette en fonction des scènes.

Un exemple de séquence durant laquelle vous devez reproduire des touches précises à un certain moment pour reproduire un battement cardiaque et demeuré silencieux

L’histoire est absolument agréable à découvrir. On se sent intrigué du début à la fin… même que la finalité vous laissera probablement sut votre faim puisque vous en voudrez plus. J’ai trouvé que le tout était mieux ficelé que dans le premier opus de la série. En terminant Man of Medan, je n’avais pas nécessairement le goût de le refaire, alors que pour Little Hope, je voulais déjà savoir toutes les fins possibles ! Les développeurs ont fait un effort concret pour appuyer le tout sur des faits réels et se sont également inspirés de jeux d’horreur tels que les Silent Hill. Le tout leur a clairement permis de monter un peu le niveau de ce deuxième volet, pour le plus grand plaisir du joueur.

Cœurs sensibles s’abstenir

Les scènes sont assez violentes

Si vous avez essayé Until Dawn ou Man of Medan, vous savez déjà que l’ambiance est un des éléments qui permet de rendre l’expérience aussi spéciale. Les décors sont sombres ; le brouillard omniprésent vous empêche de voir sur une grande portée. J’ai mis la luminosité au plus clair et j’avais parfois de la difficulté à distinguer certains éléments. Vous devrez rester à l’affût si vous voulez vous assurer de ne pas manquer les petits chemins optionnels ou les objets à collecter sur votre passage. Les personnages sont joués par des acteurs, ce qui donne un aspect encore plus réaliste aux cinématiques. Vous reconnaîtrez possiblement des visages déjà vu tels que Will Poulter (Black Mirror) et Pip Torrens qui incarne The curator, qu’on pouvait retrouver dans le premier titre de la série. Les sons et les musiques accompagnent très bien l’atmosphère pour vous plonger dans un état de stress et d’incompréhension constant.

À lire aussi : Critique: Until Dawn

Les graphiques sont très biens et adaptés au style de jeu. Par moment, la caméra fait un ralenti pour permettre de bien positionner les choix à travers l’action. Aussi, il y a un certain symbole pour avertir lorsqu’il y a des touches actions, ce qui évite d’être pris par surprise. Si vous n’êtes pas amateurs de jeux d’horreur, ce titre est définitivement plus sanglant que ses prédécesseurs. Alors que dans les 2 autres on crée un suspens mêlé à des éléments plus rationnels, celui-ci laisse beaucoup plus de place au surnaturel. Vous ferez souvent des sauts et ce sera moins souvent pour des choses banales telles qu’un chevreuil…

Voici Pip Torrens dans le rôle du Curator

Parfait, mais très court!

Le jeu se fait assez rapidement. C’est probablement le plus gros point négatif du jeu, puisqu’on en voudrait encore lorsqu’il prend fin! On peut le compléter dans un maximum de 5 heures. Toutefois, vous pourrez vous amusez à le refaire plusieurs fois afin de voir toutes les possibilités, les fins et d’essayer de sauver ou de tuer certains personnages. Aussi, l’expérience est brève, mais géniale de la première à la dernière seconde, ce qui permet de l’apprécier encore plus !

Ce titre est le deuxième dans une série de 8 jeux prévus. Suite de Man of Medan, vous pouvez même voir une annonce à la fin pour vous donner un avant-goût de la suite. C’est probablement pour cette raison qu’ils ont opté pour une durée légèrement plus courte que ses prédécesseurs et il est donc logique de s’attendre que les prochains opus soient aussi rapides à compléter.

Personnellement, j’ai adoré mon expérience à Little Hope. J’avais été un peu plus déçue par Man of Medan et, cette fois, ça surpassait même mes attentes. L’univers est glauque du début à la fin, l’intrigue et l’histoire est intéressante et les personnages sont bien développés. On se sent rapidement transportés dans cette ville fantôme hantée par la chasse aux sorcières !

Un énorme merci à Bandai Namco Entertainment de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu The Dark Pictures Anthology : Little Hope. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

Ssug4r
Les derniers articles par Ssug4r (tout voir)
 
Partager

Ssug4r

Du rétro aux jeux plus récents, sur consoles, PC ou en version mobile, elle adore tout ce qui touche à la culture geek. Fan incontournable de Blizzard, elle passe beaucoup de temps sur leurs titres! Blogueuse geek depuis quelques années et elle aime également couvrir les conventions et événements liés aux jeux vidéo, en plus de l'univers des technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *