Menu Close

Critique: Through the Darkest of Times

Voici notre critique du jeu Through the Darkest of Times:

Genre: Stratégie
Développeur: Paintbucket Games
Date de sortie initiale: 30 janvier 2020

Disponible sur mobile (IOS et Android), PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

Site Web Officiel

Through the Darkest of Times est un jeu historique de résistance stratégique qui met grandement l’emphase sur l’aspect funeste de cette période et sur les enjeux du quotidien des personnes de la classe moyenne ayant vécu sous l’empire du Troisième Reich. Et vous, vous dresserez vous contre les horreurs commises par l’Allemagne nazie?

Widerstand – La résistance!

Voici l’écran permettant de choisir le mode de jeu

Lorsque vous commencez le jeu, vous aurez le choix entre 2 modes distincts ; Résistance ou Histoire. Le premier vous plongera dans une immersion beaucoup plus réaliste et difficile. Chaque décision sera importante puisque vous ne pourrez pas revenir en arrière pour modifier vos choix. Aussi, la police et la Gestapo sera beaucoup plus présente et insistante. Dans le deuxième mode, vous pourrez explorer l’histoire d’une façon beaucoup plus relaxante, puisque vous pourrez entre autres avoir des points de sauvegarde.

Voici l’écran permettant de personnaliser votre personnage

Après avoir choisi votre mode, vous pourrez choisir votre personnage. On vous donne un personnage aléatoire, qui comporte quelques caractéristiques. Vous connaîtrez son emploi, son statut social ainsi que son attachement politique. Si la proposition ne vous plaît pas, vous pouvez générer un autre choix aléatoire. Vous pouvez ensuite personnaliser l’apparence de votre personnage, mais vous ne pourrez pas par vous-mêmes sélectionner les caractéristiques de ce dernier.

Chaque partie montre donc des volets différents puisque vous incarnerez des personnes provenant de différentes sphères, ayant des alliés et des rôles différents. Le but du jeu est assez simple, quoi qu’y parvenir est assez complexe ; survivre le plus longtemps et amener la résistance à son plus fort! L’histoire débute en 1933, alors qu’Adolph Hitler est nommé chancelier de l’Allemagne.

Une histoire de morts

Voici la carte vous permettant d’affecter les ressources aux missions

Le jeu se déroule en plusieurs étapes. Vous aurez des scènes de préparation dans lesquels vous aurez simplement à dialoguer avec vos alliés afin de prendre certaines décisions. Attention toutefois, les options que vous prendrez auront des impacts significatifs pour eux et surtout, pour leur espérance de vie. Par la suite, vous aurez également à parcourir la carte afin de réaliser différentes missions.

Pour porter atteinte au régime, vous aurez entre autres à lâcher des tracts pour sensibiliser la population à la réalité des nazis, à peindre des messages sur les murs, à saboter, à recueillir des informations et à recruter plus de partisans. Vous aurez à user de stratégie afin de bien gérer vos ressources pour effectuer les missions, les réussir et ne pas vous faire prendre. Certains secteurs indiqués sur la carte, en fonction de la progression historique et de l’avancée de la guerre, sont plus surveillés par la Gestapo et donc, sont plus à risque. Certaines missions sont donc faciles, alors que d’autres sont plus difficiles. Évidemment, les récompenses obtenues seront également proportionnelles au niveau de difficulté et aux ressources investies.

Voici un exemple d’écran où vous avez une décision à prendre

De façon générale, votre progression consistera en une gestion de risque afin de développer votre groupe clandestin opposé au régime en place. Au fil de votre avancée, vous recruterez d’autres alliés pour se joindre à votre mouvement. Dans ces cas, vous aurez également le choix entre différents personnages et votre décision aura un impact dans l’histoire. Certains sont possiblement plus propices à vous dénoncer, alors que d’autres seront plus efficaces pour vos missions. Ces personnages seront de toutes sortes d’origines et affiliations politiques, que ce soit juifs, des catholiques, des communistes ou des patriotes.

Dans certains cas, vous réussirez peut-être à avancer longtemps dans l’histoire alors que d’autres fois, vous échouerez possiblement en début de parcours! Le jeu n’est pas en soit difficile ; vous n’avez qu’à faire vos choix et à progresser dans l’aventure. Toutefois, il est assez laborieux de réussir à recruter beaucoup d’alliés et de les conserver en vie!

La Deuxième Guerre mondiale séquencée

Voici un aperçu des petites scènes relatant l’histoire

Évidemment, ce jeu est à saveur historique et s’adresse particulièrement à ceux qui portent un intérêt envers ce domaine ou encore envers la Deuxième Guerre mondiale. Que vous soyez connaisseurs ou non, vous serez en mesure de découvrir plusieurs éléments généralement moins mis en lumière sur les dessous de la guerre. Le fait que le jeu débute en 1933 est également très captivant. La guerre ayant durée de 1939 à 1945, il faut savoir que de 1933 à 1939, plusieurs composantes ont été mises en place de sorte à mener à ce contexte unique. Il est rare qu’on nous présente ces éléments d’avant-guerre.

Le jeu met en place une ambiance qui représente d’ailleurs admirablement l’aspect macabre de cette période. On vit dans un mélange constant de risque, de peur et de tentatives d’entraide. On se voit souvent déchirer entre des choix, sans savoir si une simple décision entraînera la mort de plusieurs camarades. Vous devrez être sur vos gardes et vous méfier afin que votre groupe continue d’agir dans l’ombre et à l’insu du régime fasciste. En avançant au fil des années, vous verrez plusieurs scènes très touchantes et dramatiques, sur des événements ayant réellement eu lieu, tels que l’incendie du Reichstag ou encore les autodafés de 1933. Pour une plus grande immersion, vous pouvez même jouer le jeu en allemand sous-titré français et, si le cœur vous en dit, activer les croix gammées.

De mon côté, je suis une grande adepte d’histoire et surtout, des guerres. J’ai trouvé extrêmement intéressant de pouvoir voir le tout d’un différent œil, d’incarner des personnages vivant sous l’empire Nazi. Le jeu est très bien fait et parcours de nombreux éléments totalement passionnants à découvrir. Toutefois, ce n’est pas pour les âmes sensibles. Le jeu présente le tout d’une façon totalement froide et apathique, mais il s’agit de faits réels qui ont entraîné la mort de plus de 60 millions de personnes. Il faut faire preuve de détachement et prendre le tout un peu à la légère! Il est agréable de découvrir toutes les subtilités, mais le jeu est tout de même linéaire. Après tout, on ne changera pas l’histoire!

Un énorme merci à HandyGames de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Through the Darkest of Times. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

Les derniers articles par Ssug4r (tout voir)
 
Partager
  • 14
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires