Critique: Romancing SaGa -Minstrel Song- Remastered

Voici notre critique du jeu Romancing SaGa -Minstrel Song- Remastered, testé sur PS4:

Genre: RPG
Développeur: Square Enix
Date de sortie: 9 décembre 2022

Disponible sur PS4, PS5, Nintendo Switch, PC et mobile

Site Web Officiel

Choisissez votre héros de départ parmi les 8 personnages disponibles et aventurez-vous dans l’immense monde de Mardias, un continent peuplé par toutes sortes de gens et de créatures, parsemé de mystères et d’énigmes à résoudre! Bienvenue dans Romancing SaGa -Minstrel Song- Remastered!

À noter que, pour les fins de la critique, j’appellerai le jeu Romancing SaGa.

Sauvons le monde!

Après que les mauvais dieux Saruin, Death et Schirach eurent mené une guerre contre les autres dieux, la déesse Elore crut bon de créer les Fatestones, des pierres magiques qui permirent à un mortel, en y laissant la vie, de sceller Saruin. Les pierres furent ensuite éparpillées aux quatre coins de Mardias. Seulement, quelques siècles plus tard, des signes du retour de Saruin se font remarquer…

Ultimement, l’histoire de base du jeu tourne autour de l’objectif qui consiste à retrouver les pierres et sceller Saruin de nouveau. Romancing SaGa ne se résume, bien sûr, pas qu’à ça.

Que vous choisissiez : Barbara la danseuse, Aisha la nomade, Grey le mercenaire, Claudia la ranger, Albert le prince, Hawke le pirate, Sif la Barbare ou Jamil le voleur, chaque personnage a son histoire ainsi que ses défis à relever. Certains personnages ont une histoire beaucoup plus simple que d’autres, mais toutes sont bien distinctes les unes des autres et se connectent d’une manière ou d’une autre, à d’autres personnages.

Une fois l’introduction de votre personnage terminée, vous serez livré à vous-même et libre de visiter les coins de Mardias auxquels vous aurez accès.

Vous aurez également le plaisir de rencontrer et recruter les autres personnages de base, qui débloqueront plus de territoire à explorer, ainsi qu’une multitude d’aventuriers sans histoire. Vous pourrez donc avoir l’équipe que vous souhaitez pour vivre votre aventure.

Beaucoup de quêtes secondaires sont également disponibles pour enrichir votre expérience, mais choisissez bien, car vous ne pourrez pas toutes les compléter. Pourquoi? Vous le découvrirez dans la section suivante!

Un gameplay au mécanisme unique

En surface, en termes de gameplay, Romancing Saga ressemble énormément à Final Fantasy. Il s’agit donc d’un jeu dans lequel vous devez combattre au tour par tour en choisissant les actions voulues pour chacun de vos personnages. Ainsi vous augmenterez vos statistiques et deviendrez plus fort. Vous devez également parler avec les habitants du continent afin de trouver où vous devez vous rendre pour la suite de votre aventure. Le classique!

Là où Romancing SaGa se diffère largement de Final Fantasy c’est au niveau des autres mécaniques qui rendent le jeu légèrement plus difficile, mais surtout dans ce que le jeu appelle, l’Event Ranking. C’est-à-dire, plus vous combattez, plus vous devenez fort. Mais également, plus vous devenez fort et plus les quêtes secondaires disparaissent et ne sont donc plus accessibles. Vous devez donc veiller à ne pas trop combattre si vous voulez bien progresser dans le jeu.

Puisque vous aurez besoin d’argent pour vous reposer, améliorer vos capacités et vous procurer des armes et des sorts. Vous aurez aussi besoin de gemmes pour augmenter votre niveau de classe et/ou la changer, pour ce faire vous devrez remplir des quêtes secondaires. Les monstres ne donnant que peu de ces ressources, contrairement aux quêtes qui vous récompensent beaucoup plus. Donc, en bout de ligne, trop de combats vous rendront la vie bien plus difficile et vous décourageront peut-être même du jeu puisque vous finirez par manquer d’argent.

Mais évidemment, le combat a également ses vertus, puisque votre entraînement vous donnera accès à de nouvelles actions lorsque vous combattrez des ennemis plus puissants à l’aide d’armes avec lesquelles vous êtes familier. Capacités qui, histoire de vous rendre la vie plus difficile, comportent également son lot de contrepartie, expliquées un peu plus bas. Il est également possible que vos personnages lancent, lorsque vous utilisez les bonnes combinaisons de mouvement, des combos plus puissants.

Vos personnages possèdent trois catégories de points. L’un ou l’autre de ses points sont utilisés lorsque vous utilisez vos compétences.

Les points de magie sont utilisés pour les sorts et se remplissent au fil du temps durant les combats. Vous ne pouvez donc pas utiliser vos sorts les plus puissants dès le début puisque vous devez laisser vos points se charger.

Lorsque les points de durabilité de votre arme tombent à zéro, celle-ci brise et vous ne pourrez plus l’utiliser à moins de la faire réparer chez le forgeron. Vous serez donc forcé d’utiliser vos poings au combat si vous n’avez plus d’arme!

Lorsque tous les lifes points, à ne pas confondre avec les HP d’un personnage, tombent à zéro, vous ne pouvez plus utiliser celui-ci jusqu’à un repos à l’auberge. Certains d’entre eux quittent même tout simplement votre groupe.

Tous ces détails, bien que parfois frustrants et propres à la série des SaGa, font de ce jeu une unique expérience en termes de gameplay.

Des graphismes corrects et une musique légendaire

Graphiquement parlant, Romancing SaGa étant une remasterisation de son jeu sortie sur PS2, est plutôt bien conçu. Certains points dont l’environnement vous rappelleront toujours les mêmes que ceux de son original, tandis que d’autres n’ont, selon moi, pas tant été retouchés, mais restent tout de même très agréables à l’œil. Les personnages ne marchent pas de manière très fluide, mais sont vraiment mieux dessinés et beaucoup plus clairs.

La musique du jeu est très agréable à l’oreille et passe facilement d’un style à l’autre, tout dépendamment d’où vous vous trouvez. Le doublage des personnages reste toujours un point fort dans un jeu, à mon avis, et celui de Romancing SaGa rend très bien honneur à cet aspect, puisque chaque personnage, même les moins importants, ont une voix audible.

Une large durée de vie

Tout dépendamment de votre motivation a complété le jeu avec chaque personnage ou non, Romancing SaGa vous prendra entre 30 et 240 heures de session afin de vous rendre jusqu’à la fin. Ce qui en fait un jeu tout de même très long.

À propos des développeurs

Square Enix est, tel que vous le savez probablement tous, passé maître dans le domaine du jeu de rôles classiques, autant par la série à succès Final Fantasy ainsi que celle des SaGa, Triangle Strategy ou d’autres comme Chrono Trigger, Nier Automata ou Tactics Ogre! La musique de ces jeux n’est jamais décevante et leurs aventures toujours épiques!

L’avis de Niliam

J’avais vraiment très hâte à la sortie de la remasterisation de Romancing SaGa puisque j’ai eu la chance de posséder la version PS2 dans ma jeunesse. Vu le Event Ranking, je m’étais également procuré le guide stratégie afin de pouvoir fouiller dedans et me guider pour faire le plus de quêtes possible et tirer le maximum de mon expérience de jeu. Je dois donc vous conseiller de faire de même pour cet opus-ci, parce que, comme je l’ai mentionné plus haut, vous ne serez peut-être pas apte à progresser si vous n’en complétez pas assez.

Romancing SaGa est, selon moi, une perle à découvrir et à ajouter à votre collection si vous êtes un fan de RPG et recherchez un challenge peut-être un peu plus élevée!

Je suis, pour ma part, très content de me l’être procuré!

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Romancing SaGa -Minstrel Song- Remastered. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

Niliam
Les derniers articles par Niliam (tout voir)
 
Partager

Niliam

Il joue principalement à la PS3 ainsi qu'à la Nintendo Switch. Par contre, il aime bien jouer sur ses autres consoles (PS2, PS1, Wii U, Wii, GameCube, DS) ainsi que sur d'autres consoles plus rétro! Il a toujours été un fan de Nintendo et surtout de la franchise Zelda! Il préfère largement jouer en solo à des jeux d'aventure qu'en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *