Critique: Fable Anniversary

Voici notre critique du jeu Fable Anniversary, testé sur PC:

Genre: Action et jeux de rôle
Développeur: Lionhead Studio
Date de sortie: 4 février 2014

Disponible sur Xbox 360 et PC

Fable Anniversary se présente comme une refonte graphique de Fable, originellement sortie en 2004 sur Xbox. Cette version fête, comme son nom l’indique, le dixième anniversaire de ce titre et permet surtout de proposer les mêmes graphismes que le second et troisième opus !

Une fabuleuse fable

Le jeu vous projette dans un monde médiéval fantastique où la magie et les héros font partie du quotidien ! Pour autant, les héros ne sont pas légion dans tout l’Albion, beaucoup d’appelés pour très peu d’élus. Il se trouve que notre personnage incarne la relève en ce qui concerne les héros, et pour ce faire, une vie ne sera pas de trop !

Notre protagoniste arbore un faciès peu flatteur avec cette refonte graphique !

L’apprenti deviendra héros !

Et durant toute l’épopée que propose Fable, la progression se fera selon les désirs du joueur, vous pouvez vous spécialiser dans le maniement des armes de mêlée, les armes de distance ou la magie, ou encore combiner les trois. Le regard de la population envers vous est aussi un des points forts du jeu, les gens seront peureux et méfiants si vous semez désordre et terreur, et inversement, si vous êtes un noble défenseur des faibles et un héros à la morale incorruptible, vous serez très apprécié par la plupart des habitants ! Les quêtes proposées par la guilde seront en adéquation avec votre notoriété, plus vous aurez de réputation, plus les récompenses de missions seront alléchantes ! Pour ce qui est des contrôles, ayant joué à la manette, j’ai trouvé ce point particulièrement réussi, les déplacements et les combats sont dynamiques, le ressenti de la maniabilité du personnage est vraiment bon ! Un bon point pour se remaster, on a la possibilité de choisir la configuration des touches, soit à la manière de l’original, soit comme dans Fable 2 et 3 !

Une option qui permet de mettre facilement le jeu à sa main !

Une patte visuelle unique !

Le rendu graphique est en même temps très beau mais aussi un peu décevant ! Je m’explique, Fable de 2004 sur Xbox est l’un des jeux des plus réussis graphiquement sur la première console de Microsoft, si l’on adhère à la direction artistique bien sûr ! Or, pour ce qui est de Fable Anniversary, honnêtement, j’en attendais quelque chose de mieux, je n’y ai pas trouvé de réelle évolution avec le jeu original, pas plus de détails graphiques en tout cas, il y a quand même dix ans d’écart et un changement de console entre-temps ! La chose qui me dérange le plus est le fait que les personnages ont tous l’air d’être faits de cire, j’ai plus l’impression de voir des figurines en plastique que de réelles protagonistes ! C’est bien dommage de régresser sur ce genre de détails pour un remaster qui se désigne comme une version améliorée !

On n’y fait pas que cueillir des champignons en forêt !

De douces mélopées viennent flatter vos oreilles !

Les effets sonores sont en général agréables et bien réalisés, la portée des coups et les impacts donnent de bonnes sensations lors d’affrontements avec divers ennemis pour ce qui est des combats ! Un autre point à souligner, le jeu bénéficie d’une version française, et elle est excellente, tous les comédiens livrent de bonnes performances, l’immersion dans l’histoire ne s’en trouve que bonifiée ! J’en arrive à la musique, et c’est un grand coup de cœur pour ma part, composé par Russell Shaw et Danny Elfman, elle vous accompagne tout au long de l’aventure, aussi bien dans les phases d’actions que lors d’événements importants, on passe d’envolées lyriques à de magnifiques compositions épiques durant toute l’aventure, c’est le point fort de ce titre, sans aucun doute !

Je vous présente la balverine, un loup-garou plutôt vif !

Un voyage trop court ?

Fable Anniversary est une légère refonte de Fable : The Lost Chapters, qui lui-même est une réédition sur Xbox du Fable original, considéré comme trop court par la majorité des joueurs. The Lost Chapters a donc quelques quêtes supplémentaires, qui selon moi nuisent à l’histoire originelle, mais cet avis n’engage que moi ! Ceci étant dit, les diverses quêtes à accomplir ne sont pas spécialement difficiles, la progression se fait sans mal. Enfin, il ne faut pas être allergique au temps de chargement, en effet, l’Albion est parsemé en plusieurs zones, séparées par des portes ou des arches, qui sont de bons prétextes à de petits chargements de temps à autre, mais si vous savez survivre à ça, le jeu vous le rend bien !

Voici la fin… enfin l’ancienne fin !

On doit Fable majoritairement à Peter Molyneux, à qui l’on doit également les jeux Black & White et The Movies, ce qui explique la vision particulière d’un jeu comme Fable, où l’aventure et l’optimisation du personnage ne sont pas les qualités mises en avant, ce qui est plutôt rare pour un jeu de rôle ! 

Une des particularités que j’ai notamment appréciées, c’est que l’on commence le jeu enfant et l’on finit avec des cheveux blancs ! Ce jeu reprend donc la trame de Fable : The Lost Chapters, avec du contenu ajouté qui est selon moi inutile, il s’agit principalement de quêtes Fedex, uniquement là pour contenter une partie des joueurs. Il faut plutôt voir Fable comme un Fahrenheit de Quantic Dream, une histoire à refaire plusieurs fois pour faire d’autres choix et découvrir différentes variantes du scénario proposé ! En somme, ce jeu reste une belle expérience à faire, les aguerris des jeux de rôle n’y trouveront sans doute pas leur compte, le jeu est très accessible et n’est pas chronophage. Il n’est pas obligatoire de s’investir sur beaucoup d’heures pour en profiter, ce qui est plutôt rare pour un jeu du genre. De mon côté, je vous invite fortement à tenter l’aventure !

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Fable Anniversary. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous !

Noxyoz
Les derniers articles par Noxyoz (tout voir)
 
Partager

Noxyoz

Fan de jeux vidéo depuis mes 4 ans, j’ai commencé à jouer sur l’Amiga de mon père et cette passion me suit depuis tout ce temps ! J’ai créé une chaîne Youtube que j’ai nommé Noxyoz, où je parle de jeux qui m’ont marqué. Même si les jeux récents m’intéressent, je suis surtout attiré par le rétro en général, en console comme en ordinateur !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *