Critique: FUTURAVILLE : Ensemble contre la violence!

Voici notre critique du jeu FUTURAVILLE : Ensemble contre la violence!, testé sur mobile:

Genre: Cherche et trouve
Développeur: Regroupement des organismes ESPACES du Québec
Date de sortie: 3 mars 2021

Disponible sur mobile et PC

Site Web Officiel

Nous savons tous que, partout dans le monde, la violence familiale existe sous de multiples formes, dans plusieurs foyers et atteint des personnes de tous âges. L’application dont je vais vous parler aujourd’hui tentera de sensibiliser les jeunes du Québec face à ce fléau, à travers les scénarios de 5 enfants vivant des expériences de violence, toutes différentes les unes des autres.

Les histoires de Futuraville

Dans Futuraville, vous retrouverez Karam, Kimi, Cléo, Andréa et Luc dans leur environnement familial. Chacun vit une situation de violence différente. Que ce soit un ami subissant de l’intimidation, une agression sexuelle, ou la peur d’une première rencontre, vous aurez à trouver des indices sur ce qui se passe, à choisir de quelle manière interagir pour régler le problème au lieu de l’envenimer et aider chaque enfant, à travers vos choix, à s’enligner vers les bonnes solutions. Vous serez récompensé à la fin de chaque mini histoire, par un mini jeu auquel vous pourrez jouer à volonté.

La carte de Futuraville

Un mini cherche et trouve

La jouabilité est plutôt simpliste, puisqu’il s’agit beaucoup plus ici d’une sensibilisation que d’un jeu.

Chaque scénario se joue en trois étapes. La première présente l’enfant dans son environnement. Pour la critique, nous prendrons l’exemple de Karam. Nous retrouvons donc le jeune dans sa chambre, avec un air triste. Le joueur devra trouver les trois indices qui lui permettront de trouver quel genre de situation violente il subit (dans ce cas-ci, son ami se fait intimider). Ensuite, le garçon se rendra à l’école pour confronter l’intimidateur et délatter ses actions ou bien décider, en bout de ligne, de ne rien faire. En faisant les bons choix, la situation se règlera, Karim sera content et le mini jeu (de driblage de ballon) sera débloqué.

Karam dans sa chambre

La jouabilité est donc simple, mais efficace dans le message que le jeu a à faire passer.

Des dessins bien réalisés

Bien que nous n’avons manifestement pas affaire ici à un Call of duty ou Assassin’s Creed, les dessins non animés de Futuraville sont très bien réalisés. Le jeu mise un peu plus sur son voice acting plutôt que sur ses animations (qui sont pratiquement absentes). Les graphiques sont colorés et nous sentons bien que  ce titre vise à atteindre un public ciblé de préadolescents.

La zone espace

Une bande sonore presqu’absente

Aucune musique n’est présente dans Futuraville. Seul le voice acting d’une femme racontant chaque étape des histoires des personnages est présente. Une légère musique de fond ou bien une voix des jeunes aurait été, selon moi, plus appréciée et plus originale.

5 courtes histoires!

Bon, je suis un adulte de 36 ans avec un bon jugement et une personnalité jugée comme « bonne », alors les bon choix, je les connaissais déjà. Le jeu m’a donc pris plus ou moins une heure à terminer. Je n’ai essayé les mini jeux qu’une seule fois chacun.

Futuraville n’est pas extrêmement long et bien que les petits jeux soient extrêmement répétitifs, ils vous tiendront occupés un petit moment, si vous désirez battre votre record dans chacun d’eux. Une zone espace avec de nombreux renseignements et aides est également disponible pour toute personne cherchant à se renseigner sur le sujet.

En conclusion, comme je suis un adulte et donc manifestement pas le public cible de cette application, je ne me prononcerai pas personnellement sur mon appréciation. Par contre, je sentais bien à qui s’adressait Futuraville en ouvrant l’application.

Je conseillerais fortement ce petit jeu à un enseignant de Formation Personnelle et Social de secondaire 1 et 2 ou bien à un parent souhaitant sensibiliser son préado face à ce genre de situation.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu FUTURAVILLE : Ensemble contre la violence!. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

Niliam
Les derniers articles par Niliam (tout voir)
 
Partager

Niliam

Il joue principalement à la PS3 ainsi qu'à la Nintendo Switch. Par contre, il aime bien jouer sur ses autres consoles (PS2, PS1, Wii U, Wii, GameCube, DS) ainsi que sur d'autres consoles plus rétro! Il a toujours été un fan de Nintendo et surtout de la franchise Zelda! Il préfère largement jouer en solo à des jeux d'aventure qu'en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *