Critique: The Inner Friend

Voici notre critique du jeu The Inner Friend:

Genre: Aventure, indépendant
Développeur: PLAYMIND
Date de sortie: 6 septembre 2018

Disponible sur PlayStation 4, Xbox One, PC

Site Web Officiel

L’entraide est au cœur de ce niveau où vous devrez vous déplacer au travers d’édifices en ruines et de conteneurs.

Peurs et cauchemars

Coincé dans un cauchemar. C’est la meilleure description du jeu que je pourrais donner à la suite des quelques heures pendant lesquelles j’ai joué à The Inner Friend. Le personnage, qu’on pourrait décrire comme un esprit subconscient ou un enfant intérieur, doit parcourir 9 niveaux qui représentent chacun une peur infantile. Au travers des niveaux, il aura à résoudre quelques casse-têtes, secourir d’autres enfants désemparés et s’échapper des monstres effroyables qu’il croisera sur son parcours.

Si vous avez l’œil attentif, vous arriverez peut-être à collectionner tous les objets disparus de votre chambre et accéder ainsi à une cinématique inédite à la fin du jeu. (Sinon, pas d’inquiétude, vous pourrez retourner faire les niveaux dans lesquels il vous manque des objets)

Intuition et débrouillardise

Vous aurez à traverser ce tunnel plusieurs fois pour passer d’un niveau à un autre!

Le début du jeu peut être un peu décourageant car il ne comporte aucun tutoriel, ni narration. Vous serez catapulté dans ce monde sans trop comprendre où vous êtes, ni comment accéder aux différents niveaux. C’est en vous déplaçant et en essayant d’interagir avec l’environnement que vous finirez par avancer. Ceci étant dit, une fois le premier niveau complété on comprend mieux le principe et la jouabilité s’améliore.

Un des gros points négatifs du jeu se trouve au niveau des contrôles. Il vous sera souvent difficile de faire bouger le personnage exactement où vous le souhaitez, ce qui ajoute une grande complexité dans certains niveaux. En effet, pour tourner sur lui-même, le personnage ne reste pas sur place et fait même parfois plusieurs pas. Ce petit inconvénient m’a fait rager à plusieurs reprises, surtout dans les niveaux où la précision de déplacement est importante.

Je me suis questionnée à savoir si cette difficulté supplémentaire était voulue pour ajouter à l’aspect incontrôlable du rêve.

Ces labyrinthes de blocs semblables à des maisons suspendues permettent d’accéder aux premiers niveaux du jeu.

Animation et décors terrifiants

Comme dans tout bon cauchemar qui se respecte, l’ambiance est particulièrement glauque. Les graphiques, couleurs et décors contribuent fortement à l’immersion. Si on ajoute à ceci une musique fantomatique et des effets sonores saisissants, la table est mise pour ressentir des frissons! Je me suis fait prendre au jeu à quelques endroits en sursautant grâce à des éléments bien introduits. 

Un jeu court mais divertissant

Ces personnages androgynes hantent les couloirs de l’hôpital, attention à ne pas vous en approcher!

Le jeu se réalise en entier en l’espace de quelques heures, mais les niveaux sont accessibles à partir du menu une fois la partie terminée. Vous pourrez donc y retourner pour trouver les objets manquants (pour ma part, il m’en manquait au moins la moitié à la fin du jeu!).

Au final, j’ai bien aimé même si j’ai beaucoup ragé dans les deux premiers niveaux. Si vous aimez les jeux à l’ambiance noire et mystérieuse, et surtout si vous aimez vous casser un peu la tête pour résoudre des casse-têtes ou retrouver votre chemin dans des labyrinthes, ce jeu est pour vous!

Un énorme merci à PLAYMIND de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu The Inner Friend. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

IsaMulti
Les derniers articles par IsaMulti (tout voir)
 
Partager

IsaMulti

Elle s'intéresse surtout aux jeux vidéos open world, RPG et action/aventure. Elle aime tester des jeux méconnus et découvrir de nouveaux mondes sur PS4 et mobile. On la trouve aussi parfois sur Twitch!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *