Critique: Zombiotik

Voici notre critique du jeu Zombiotik, testé sur Nintendo Switch:

Genre: Party
Développeur: Totema Studio
Date de sortie: 28 avril 2019

Disponible sur  PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC

Site Web Officiel

Bienvenue dans Zombiotik! Un jeu à l’aspect basique qui vous fera passer un peu de bon temps entre amis ou en famille. Si vous aimez l’idée de jouer au chat et à la souris, vous apprécierez ce petit jeu. Puisqu’il a été spécifiquement conçu pour le couch playing, j’ai testé ce jeu à l’aide de mes deux petits partenaires de jeu, âgés de 5 et 7 ans. Mon avis ainsi que le leur seront donc inclus dans cette critique.

Une histoire absente

Dans Zombiotik, il n’y a pas de mode Histoire, seulement une mise en contexte. Un yogourt contaminé par une bactérie étrangère a zombifié un habitant d’une petite ville. Celui-ci partira donc en quête de cerveaux et tentera de contaminer, à son tour, les autres citoyens.

Un gameplay simple mais efficace

Zombiotik comprend quatre modes de jeu: Pandémie, Sauvetage, Survie coop et Dernier Survivant. Tous les modes sont jouables jusqu’à huit joueurs mais seulement les deux derniers peuvent être essayés seul.

Peu importe la manière de jouer, les personnages fonctionnent de la même façon. Les humains doivent se sauver et construire des blocs afin de se protéger des zombies qui eux peuvent détruire leur environnement et récolter des bonus pour courir plus vite et devenir plus forts.

En sélectionnant Pandémie, l’un des joueurs, sélectionné au hasard, débutera en tant que zombie. Il devra toucher les autres joueurs qui se zombifieront à leur tour, changeant d’équipe et ayant pour but de toucher les humains restant jusqu’à ce que tout le monde soit contaminé.

Le mode sauvetage propose plus ou moins le même jeu, à la différence qu’un temps limite est imposé, à la fin duquel les humains survivants sont déclarés vainqueurs.

En mode survie Coop, les joueurs doivent travailler en équipe afin de résister le plus longtemps possible aux zombies qui apparaîtront en plus grand nombre au fil du temps.

Le mode Dernier Survivant propose le même principe que Survie Coop, à l’exception que la partie s’arrêtera lorsqu’il ne restera qu’un joueur non zombifié.

Des graphiques zombifiant

Graphiquement parlant, Zombiotik est très basique, mais ceci n’enlève en rien le potentiel du jeu, nous savons différencier les tableaux les uns des autres (forêt, usine, ville etc.)

Tout est cubique et les personnages ne peuvent être différenciés que par leurs couleurs (mon garçon comparait souvent les graphiques à Minecraft Dungeon). Mais comme le but du jeu est simple, la qualité vidéo suit le rythme en restant elle-même très simpliste.

Une ambiance amusante

La musique de Zombiotik se veut plus divertissante qu’horrifique. En effet, nous remarquons immédiatement que le jeu se veut humoristique et ne souhaite procurer aucun stress aux joueurs. Comme le son n’est pas nécessaire au jeu, vous pouvez aisément la remplacer par votre playlist favorite afin de créer l’ambiance que vous voudrez!

Dans l’optique où Zombiotik est un jeu de style party, sa durée de vie est infinie.

Il est certain, par contre, que les modes se ressemblent tous plus ou moins. Mais avec un peu d’imagination, vous pourrez aisément trouver vos propres alternatives de règlements face à vos victoires et vos défaites (ex: si tu te fais zombifier, tu dois essayer de me trouver les yeux fermés)! Ce qui apportera un certain renouveau au jeu.

Totema Studio se concentre surtout sur des petits jeux simplistes et sympathiques à jouer avec ses amis en couch coop ou bien en couch competition. En gardant souvent le même genre de graphiques rétro. Vous retrouverez tous leurs titres sur le site internet officiel de la compagnie.

Personnellement, je n’ai malheureusement pas été charmé par ce qu’offrait Zombiotik, mais je sais qu’il a du potentiel dans une soirée d’adultes ou une fête d enfants. Le mode survie coop est de loin mon favori à cause de son côté travail d’équipe qui y est primordial!

Ma petite de 5 ans appréciait le jeu, en particulier le mode Pandémie à trois joueurs. Elle a aussi un peu aimé la survie coop mais surtout parce que son frère ainsi que moi-même étions là pour la protéger des zombies.

Mon garçon de 7 ans a apprécié aussi la survie coop pour voir jusqu’où il pouvait se rendre. Il m’a fait remarquer que les blocs prenaient plus de temps à fabriquer qu’il n’en fallait aux zombies pour les détruire, ce qu’il trouvait parfois frustrant.

Un énorme merci à Totema studios de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Zombiotik. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

Niliam
Les derniers articles par Niliam (tout voir)
 
Partager

Niliam

Il joue principalement à la PS3 ainsi qu'à la Nintendo Switch. Par contre, il aime bien jouer sur ses autres consoles (PS2, PS1, Wii U, Wii, GameCube, DS) ainsi que sur d'autres consoles plus rétro! Il a toujours été un fan de Nintendo et surtout de la franchise Zelda! Il préfère largement jouer en solo à des jeux d'aventure qu'en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *