Menu Close

Critique: Concrete Genie

Genre: Action / aventure
Développeur: PixelOpus
Date de sortie: 8 octobre 2019

Disponible sur Playstation 4 et Playstation VR

Site Web Officiel

Voici notre critique du jeu Concrete Genie: Une exclusivité Playstation développé par PixelOpus. Il s’inscrit dans la catégorie des jeux indépendants mais n’en est pas moins bon pour autant! La force de Concrete Genie repose sur son gameplay, son scénario ainsi que sur son graphisme unique. Je suis reconnu pour adorer et aduler les jeux AAA mais de par son originalité, ce jeu m’a charmé.

Une imagination débordante

L’aventure se passe dans la petite ville de Denska. Une ville polluée par une sorte de malédiction qui a forcé son abandon par ses habitants. Vous incarnez un jeune garçon du nom de Ash, ancien résident de cette ville désormais maudite. Celui-ci s’évade de son quotidien d’enfant solitaire dans l’art en créant divers croquis de créatures. Cependant, lors d’une altercation avec un groupe de jeunes délinquants, son carnet est détruit et ses créations sont répandues partout en ville. À l’aide de son pinceau magique ainsi que de ses créations ayant pris vie suite à une séquence d’évènements, Ash a pour objectif de redonner à la ville sa gloire d’antan en se servant de sa créativité ainsi que de son imagination.

Un coup de pinceau

Le gameplay de Concrete genie exploite la capacité de détection de mouvement de la manette Dualshock 4 pour nous permettre de laisser aller notre créativité. Malgré le manque de précision de cette capacité, la marge d’erreur est grande et plusieurs options préviennent tout type d’imperfection en y incluant un système de recadrage ainsi que  la possibilité d’effacer nos récentes créations. Un mode VR est aussi inclu. Celui-ci s’apparente plus à un mini-jeu disponible en plus du scénario principal. J’ai personnellement beaucoup aimé qu’il exploite enfin la capacité de détection de mouvement à son plein potentiel. Depuis la sortie de la Playstation 4, très peu de jeux en font usage et je dois dire que c’est un rafraîchissement au niveau du gameplay que de pouvoir en profiter.

Une œuvre d’art

Les graphismes de Concrete Genie n’ont certes rien à envier aux graphismes des jeux que l’on peut nous proposer dernièrement grâce aux avancées technologiques en matière d’animations, mais cela fait partie de son charme. Son style, presque simpliste, pourrait s’apparenter au « street art » et rend vraiment bien à l’écran. Le jeu ayant un environnement obscur, les jeux de lumières sont d’autant plus impressionnants. J’ai adoré ces graphismes qui font clairement honneur au thème et à la dynamique du jeu.

En conclusion, j’ai évidemment adoré le jeu. Je le recommande vivement à tous ceux qui sont prêts à se risquer dans cet univers coloré. En lançant Concrete Genie, j’ai volontairement baissé mes attentes, sachant que ce jeu ferait probablement pâle figure face aux mastodontes sorties récemment, et je n’ai jamais été aussi content d’avoir tort.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Concrete Genie. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire ci-dessous!

Les derniers articles par Jérémy Beaudry (tout voir)
 
Partager
  • 23
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires