Critique: Call of Duty: Modern Warfare 2

Voici notre critique du jeu Call of Duty: Modern Warfare 2, testé sur PS5:

Genre: Jeu de tir à la première personne (FPS) et jeu multijoueur en ligne
Développeur: Infinity Ward
Date de sortie: 27 octobre 2022

Disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series et PC

Site Web Officiel

En 2019, Call of Duty: Modern Warfare faisait son grand retour au plus grand bonheur des fans. Celui-ci a apporté un petit vent de fraîcheur à la licence avec sa campagne prenante, un réalisme à couper le souffle et un gameplay au meilleur de sa forme. Il est maintenant temps d’accueillir la suite de ce volet.

Cette critique sera divisée en 2 parties. La première sera mes impressions sur le mode solo, mais également sur les différents points qui touchent le titre en général. Dans un 2e volet, mon collègue Allex Fortier vous fera part de ses impressions, surtout au niveau du mode multijoueur.

– Titre en général et mode solo –

Une campagne réaliste et diversifiée

L’histoire de ce nouvel opus se déroule 3 ans après les évènements de son prédécesseur. Dans cette nouvelle aventure, la Task Force 141 est de retour et cette fois-ci, l’équipe qui a déjà fait ses preuves devra se réunir pour affronter une nouvelle menace qui pourrait bien coûter la vie à plusieurs milliers de personnes. Cette menace s’appelle désormais Hassan Zyani. Cet homme est suspecté d’avoir volé un missile américain qui pourrait être fatal à plusieurs milliers de gens s’il est utilisé avec une mauvaise intention, ce qui est fortement redouté.

Modern Warfare 2 nous propose donc une série de 16 missions principales, qui nous plongera dans une aventure rocambolesque pour tenter de démystifier ce vol de missile et peut-être qui sait, empêcher une catastrophe sans précédent.

Ces 16 missions vous tiendront en haleine pour environ 7 à 8 heures, ce qui est un petit peu plus que le précédent titre de la série. Certains diront que c’est encore un peu court, mais selon moi, vaut mieux focusser sur la variété des différentes missions, plutôt que sur la longueur de la campagne. Chaque mission se veut très différente des autres, et ce grâce à des environnements différents, mais surtout grâce à des situations variées et des phases de gameplay inusitées. Par exemple, dans certaines missions, vous pourrez en autre : piloter un missile télécommandé, vous infiltrez dans un port en vous cachant sous l’eau, fouiller un site ennemi en supprimant les ennemis à distance grâce à vos snipers et même réaliser des poursuites automobiles, tout en sautant d’un véhicule à l’autre. La grande variété des différentes missions est selon moi un atout majeur au jeu.

Vous aurez même à faire des poursuites automobiles
La campagne offre des moments qui peuvent être assez mémorables
On ne pouvait pas passer à côté d’une mission de sniper

Une jouabilité toujours aussi efficace

On ne change pas une formule gagnante. Au fil des années, la série Call of Duty a où on en est présent, la jouabilité a atteint un niveau presque sans reproches. En plus de tous les éléments de gameplay qu’on retrouvait dans les anciens titres, Modern Warfare 2 propose maintenant de faire des plongeons vers l’avant, ou même de s’accrocher à des rebords et que dire d’avoir la possibilité de pouvoir tirer depuis les profondeurs de l’eau. Ce nouvel opus intègre aussi de nouveaux types d’ennemis qui ont un casque et une armure lourde. Pour les tuer, vous devrez faire de votre mieux pour détruire leur protection avant de pouvoir les anéantir.

Oui, le titre propose de belles nouveautés, mais qui ne sont pas exploitées à leur plein potentiel. Prenez par exemple le tir depuis un point d’eau. Vous pourrez vous servir de ce nouveau type de gameplay qu’à de rares reprises, j’irais jusqu’à dire une seule fois ou deux dans toute la campagne. Les ennemis lourds avec casque et armature, c’est une bonne idée sur papier quand il est question des missions de snipers, mais en dehors de ça, ce sont tout simplement des ennemis à sacs à points de vie.

Ayant testé le jeu sur PS5, donc avec la manette Dual Sense, les sensations de tirs n’ont jamais été aussi précises, plaisantes et parfaites, grâce aux retours haptiques et aux gâchettes adaptatives. Grâce à ces 2 éléments, on se croirait être dans la peau de notre personnage.

La mission d’infiltration dans un port vous fera profiter du gameplay dans l’eau

Des graphismes magnifiques, mais…

Dès les premières cinématiques et les premières phases de gameplay, on remarque rapidement que les développeurs ont mis le paquet sur les graphismes du jeu. Dans les cinématiques, on se croirait dans un vrai film de guerre/d’action. Les visages, les expressions faciales, les détails, tout y est pour nous offrir quelque chose de magnifique.

La modélisation des personnages est sublime
Certaines textures et effets de lumières proposent des environnements magnifiques

Pour ce qui est des phases de gameplay, le jeu est tout aussi beau. Les textures éloignées sont superbes, les effets de lumière sont à couper le souffle et le rendu général des personnages et des ennemis est encore très beau. Même si parfois il y a beaucoup de mouvements à l’écran, avec beaucoup de NPC (je pense ici à la mission à Amsterdam), je n’ai noté aucun ralentissement et le visuel reste le même malgré tout.

Amsterdam est d’un réalisme sans précédent
Les effets de lumières font encore leur travail

Cependant, durant quelques missions, le rendu visuel devient un peu moins efficace, dépendamment des environnements dans lesquels on se retrouve. Les textures rapprochées peuvent parfois devenir un peu moches dans certaines missions, l’environnement peut parfois être assez vide, ce qui fait en sorte que les effets de lumière n’ont pas le même impact que quand l’environnement est rempli (je pense ici à la mission de sniper).

Certains passages sont moins mémorables côté graphismes

Une bande sonore à couper le souffle

La bande sonore est un autre atout majeur au titre. Les effets sonores, les voix, les musiques, les sons des différentes armes, l’ambiance sonore des différents environnements, tout y est pour nous plonger encore plus dans cet univers.

Quand on mélange le graphisme travaillé plus que jamais, avec une bande sonore sans reproche, on se surprend souvent à se sentir dans la peau des différents personnages. Cependant, il y a parfois des dialogues loufoques qui n’ont pas toujours leur place. Je pense surtout à des missions d’infiltrations et/ou de camouflage où les ennemis passent à quelques centimètres de nous, qu’on doit rester caché, mais que notre personnage et son allié se parlent pour ne rien dire. De plus, le jeu nous pousse même à choisir une réponse à ce dialogue et ceux-ci n’ont absolument aucun lien ou impact avec le scénario.

Des discussions qu’on se serait bien passées

– Mode multijoueur –

Ha le fameux mode multijoueur ! Le mode de jeu par excellence que la majorité des joueurs attendent d’un titre à l’autre. Est-ce qu’il est à la hauteur des attentes ? Voyons voir nos impressions rapides à ce sujet.

Pour commencer, une des raisons pour laquelle nous sortons généralement tardivement notre critique d’un jeu comme Call of Duty est certainement afin d’avoir suffisamment de temps pour finaliser la campagne, mais surtout pour réussir à avoir une bonne base du côté du multijoueur. Malgré une dizaine d’heures de jeu, je n’ai pas encore l’impression d’avoir assez joué pour vous livrer toutes mes impressions comme étant coulée dans le béton. En plus, au moment d’écrire ses lignes, nous venons tout juste d’avoir droit à la nouvelle mise à jour (disponible le 16 novembre), soit la saison 1.

Bon, alors, continuons avec la base, les modes jeux.

Plusieurs modes de jeux proposés

Comme on ne change pas une recette gagnante, les modes de jeux proposés reprennent ceux déjà évoqués dans les précédents opus. On peut donc y retrouver les modes :

  • Match à mort par équipe
  • Mélée générale
  • Domination
  • Recherche et Destruction
  • Quartier général
  • Élimination confirmée
  • Point Stratégique
  • Libération de prisonnier (nouveauté)
  • K.O. 6 vs 6 (nouveauté)
  • Invasion 32 vs 32 (nouveauté)
Description du mode K.O.
Descriptions du mode Libération de prisonnier

Nous avons même droit à un petit mode coopératif où doit partir sur différentes missions. Ce mode pourra être joué avec des amis en ligne. Ses différentes missions n’ont rien à voir avec le scénario principal de la campagne, mais ils procureront un certain sentiment de satisfaction de pouvoir faire des missions en coop. De plus, il n’est pas anodin de dire que le jeu propose un multijoueur multiplateformes. Que vous soyez sur console ou PC, il est possible de jouer avec des joueurs de n’importe quel autre support.

Passons maintenant au gameplay qui ressemble, évidemment, à la campagne. Mais, je dirais que nous avons un style de jeu beaucoup plus lent que les précédents jeux de la franchise. Que ce soit, avec les nouveaux modes de jeu, les maps similairement de la même superficie avec beaucoup de cachettes, un réalisme de plus en plus présent, tous ses éléments nous force à réfléchir davantage si nous voulons finir la partie dans l’équipe gagnante. Est-ce un aspect positif, je dirais que oui ! Par contre, étant un joueur de COD depuis longtemps, j’ai personnellement trouvé qu’il manquait de petites cartes afin d’avoir la possibilité de jouer quelques parties de façon moins réfléchies. Vous comprendrez donc, que je suis bien heureux de l’ajout des cartes Shipment et Shoothouse depuis la saison 1. Oui, ce ne sont pas de nouvelle carte, mais si vous voulez de l’action et un bon défouloir vous en aurez certainement pour votre argent.

Sinon, il y a l’ajout de mode à la 3e personne… Une petite nouveauté qui malheureusement, ne m’interpelle pas vraiment. Ce style de jeu dénature un peu trop la franchise à mon gout.

Personnalisation

Pour ce qui est de la personnalisation, d’année en année, nous avons de plus en plus de possibilités.

Comme toujours, à vous de jouer et de créer vos classes de prédilections avec les armes avec lesquelles vous aimez jouer. Avec le temps, ses armes augmenteront de niveaux, ce qui vous débloquera des améliorations ainsi que de la personnalisation d’armes. Malgré que la recette semble est assez similaire aux précédents jeux, cette fois-ci, pour débloquer certaines armes que vous aimeriez peut-être jouer, vous devrez monter d’autres. Par exemple, pour débloquer le M16, vous devrez monter l’arme 556 Icarus au niveau 13. Ce qui vient un peu compliquer le tout, mais bon. En même temps, cela nous force à essayer certaines armes avec lesquelles nous n’aurions possiblement pas joué.

Stand de tir disponible lors de la création de vos classes

Le choix d’opérateur est encore présent. Certains seront débloqués en terminant la campagne tandis que pour d’autres vous devrez réussir certains défis en jeu.

Aussi, il vous sera possible de personnaliser votre carte de visite, emblème, véhicules ainsi que l’écran de chargement.

Donc, pour finir la section multijoueur, j’avoue avoir beaucoup de plaisir sur ce nouveau Call of Duty: Modern Warfare 2. Je suis bien heureux des changements apportés, les développeurs ont selon moi été dans une très bonne direction et j’ai bien hâte de voir ce que va donner le jeu avec les nouvelles mises à jour et saison.

En conclusion

Quel bonheur d’avoir replongé dans l’univers de Call of Duty: Modern Warfare grâce à cet opus. Ce nouveau titre garde les recettes gagnantes de ses prédécesseurs, tout en tentant de les améliorer du mieux que possible et en ajoutant quelques nouveautés ici et là pour bonifier encore plus l’expérience de jeu. Survolons ensemble à l’aide des points positifs et négatifs que j’ai décelés, ce que je pense de ce jeu :

Points positifs :

  • Une campagne d’une durée acceptable
  • Des missions variées et solides
  • Des graphismes à couper le souffle
  • Une bande sonore qui nous immerge à fond dans le jeu
  • Une jouabilité presque sans reproches
  • La sensation de tirs au top grâce à la manette Dual Sense
  • Des ajouts intéressants au niveau du gameplay
  • Plusieurs modes intéressants au niveau du multijoueur

Points négatifs :

  • Des dialogues parfois inutiles et qui n’ont pas leur place
  • Des nouvelles idées qui ne sont pas assez exploitées
  • La progression de la campagne est un peu trop en dent de scie
  • Dans certains environnements, le graphisme prend un sacré coup
  • Plusieurs petits bogues au niveau de la création de canal pour le chat en ligne
  • Le multi propose un gameplay moins nerveux et plus lent que ses prédécesseurs.

Un énorme merci à Beenox et Activision de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Call of Duty: Modern Warfare 2. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

Underdrouin
Les derniers articles par Underdrouin (tout voir)
 
Partager

Underdrouin

Dans la trentaine, originaire de la Beauce.. Il a le bonheur d'être marié et papa de 2 beaux enfants. Il est dessinateur industriel depuis maintenant près de 14 ans et parallèlement, il est aussi pompier volontaire et premier répondant. Gameur depuis son tout jeune âge. Il a découvert le gaming grâce à la Super Nintendo. Depuis cette console, il a possédé toutes les autres consoles suivant cette génération. Actuellement sur la nouvelle génération, il est le genre de joueur qui aime toucher à tout de près ou de loin. Au plaisir de discuter gaming avec vous, ou même de se retrouver en ligne lors d'une partie. Game On !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *