Critique: Sonic Frontiers

Voici notre critique du jeu Sonic Frontiers, testé sur PlayStation 4:

Genre: Action, aventure et RPG
Développeur: Sonic Team
Date de sortie: 8 novembre 2022

Disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Nintendo Switch et PC

Site web officiel

Sonic Frontiers, tout récemment paru, se déroule dans un monde ouvert et apporte une touche RPG à cet univers. Malgré ce vent de fraîcheur, voici ce que j’en ai pensé.

Une histoire souhaitée ?

Pour commencer, parlons de l’histoire. Nous débutons la trame narrative avec Eggmans s’apprêtant à découvrir d’anciens secrets à l’aide d’un artefact qu’il a trouvé et sur lequel il a téléchargé son intelligence artificielle. Cela réveille une technologie qui l’aspire dans le cyber espace. Pendant ce temps, Sonic, Tails et Amy Rose, connu depuis des années par les joueurs, survolent les îles Starfall à la recherche des célèbres Chaos Emerald. Malheureusement, ce qui a été réveillé par Eggmans aspire également nos trois aventuriers. Le hérisson bleu sera transporté dans une zone rappelant l’une des toutes premières cartes de la licence, Green Hill, puis aboutira dans un univers technologique totalement seul. Une voix lui indique alors qu’il est le seul à avoir échappé au cyber espace et qu’il doit accomplir l’impossible. Notre héros devra donc partir dans une quête à laquelle il ne comprend rien tout en tentant de retrouver ses amis. Est-ce qu’il y arrivera ? Je vous laisse le découvrir.

Les titans que vous rencontrerez formeront à eux seuls une bonne partie du jeu

Dans un premier temps, l’histoire est beaucoup trop précipitée. Nous ne comprenons vraiment pas ce qui se déroule sous nos yeux, car il manque beaucoup trop d’informations permettant une bonne compréhension. Dans un deuxième temps, le jeu manque de saveur. Les différentes approches apportées ne semblent pas bien coexister ensemble. Du moins, pas en début de parti alors que ça devrait être un point essentiel. Pour cette raison, l’histoire a beaucoup trop de zones obscures et c’est là la plus grosse lacune, selon moi. Il aurait été bien de nous présenter, par exemple, la raison pour laquelle nous allons affronter des ennemies surnommées titans. Il y en a de plusieurs types et l’histoire semble prendre le large pour leur laisser place. Ce n’est vraiment pas à son avantage.

Personnellement, vous l’aurez compris fort probablement, je ne peux pas affirmer que l’histoire est un bon point. J’aurais aimé avoir un contexte moins étendu et beaucoup plus précis. Il m’aura fallu un bon trois heures pour arriver à comprendre l’introduction et je ne trouve pas ça très normal pour un jeu qui établissait une belle promesse d’amusement.

À l’ombre d’une nouvelle ère

Bon, parlons maintenant de la prise en main. Tout d’abord, Sonic Frontiers se veut comme un vent de fraîcheur pour la licence. Sur ce point, Sonic Team a totalement réussi son coup. Le tout premier jeu Sonic en monde ouvert, soit Sonic the Hedgehog, n’avait pas vraiment d’éléments propres à lui, celui-ci amène son lot d’énigmes, de casse-tête et de compétences à débloquer qui lui sont propres. Cependant, il y a un énorme défaut : le monde en lui-même est totalement déserté.

Malgré toutes les nouveautés apportées, Sonic Frontiers est un grand monde ouvert assez vide

Malgré tout, vous pourrez passer du mode de jeu ressemblant au merveilleux Legend of Zelda : Breath of the Wild à un mode de jeu plus linéaire propre à ce que SEGA nous a habitué avec les aventures de sa mascotte. Vous pourrez aussi débloquer des compétences qui vous permettront de venir plus facilement à bout de vos adversaires.

Je trouve que le gameplay est le point fort de ce nouveau jeu. Nous ne pouvons nier que la licence soit à un tournant radical et que les joueurs se désintéressent de plus en plus du manque de nouveauté. SEGA a tenté une nouvelle approche, à sa sauce et c’est très ambitieux. Cependant, le vide présent prend rapidement le dessus.

Une trame musicale qui redonne espoir

Finissons avec la trame musicale. Celle-ci est un autre bon point intemporel de SEGA et de Sonic Team. Que vous soyez en monde ouvert avec une trame plus sombre et mystérieuse ou bien en mode niveau avec, cette fois-ci, une trame plus vive, il y en a pour tous les goûts. C’est vraiment un aspect que j’ai apprécié !

La trame sonore varie en fonction du mode de jeu dans lequel vous êtes

J’ai adoré ce mélange sonore qui fait ressortir l’essentiel de chaque partie du jeu. Avec tous les aspects négatifs qu’à Sonic Frontiers, il aurait été vraiment dommage que la trame sonore soit en déclin. Le seul bémol à mes yeux sont les voix françaises qui me paraissent beaucoup plus fluides en anglais.

Pour conclure, Sonic Frontiers est un jeu ayant beaucoup de difficulté à se faire démarquer. L’histoire est trop complexe et le monde ouvert est malheureusement vide. Toutefois, la trame sonore et les nouveautés apportées à l’expérience de jeu sont bien ancrées. Les graphiques sont un élément fort du jeu car ils sont beaucoup mieux que ce à quoi SEGA nous a habitué.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Sonic Frontiers. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur le jeu dans les commentaires, ci-dessous !

NatsuENDnalU
Les derniers articles par NatsuENDnalU (tout voir)
 
Partager

NatsuENDnalU

Il est un grand fan de RPG, de FPS, de jeux indies et d'action. Accro aux jeux vidéo depuis l'âge de 6 ans, cela lui permet de s'évader de la réalité en découvrant des univers nouveaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *