Critique: Fire Emblem Warriors: Three Hopes

Voici notre critique du jeu Fire Emblem Warriors: Three Hopes, testé sur Nintendo Switch:

Genre: hack n’ slash & RPG
Développeur: Omega Force
Date de sortie: 24 Juin 2022

Disponible sur Nintendo Switch

Un mercenaire à qui l’on accorde une deuxième chance grâce à un pouvoir inconnu, la chance d’intégrer l’une des trois écoles de l’église de Seiros et la possibilité de mener une armée pour aider à reprendre possession d’un territoire perdu et par le fait même, vous venger de celui (ou celle) qui fut la cause de la destruction de votre clan. Tels seront vos objectifs dans le tout dernier opus de la série Fire Emblem!

Une histoire de guerre

Alors, le basique de l’histoire de Fire Emblem Warriors: Three Hopes va comme suit.

Vous êtes un mercenaire (homme ou femme, à votre guise) membre d’une bande. Tué à la suite d’une attaque de Byleth, le démon cendré (qui, encore une fois, peut être un homme ou une femme selon votre choix) vous recevez la bénédiction d’une deuxième chance par un esprit (Arval), qui vous servira de guide et d’allié tout le long du jeu. Après avoir aidé les chefs des trois maisons de l’église de Seiros, une académie visant à former de braves guerriers, vous serez contraint de rejoindre cette école et de combattre dans leurs rangs, espérant ainsi recroiser le fer avec votre meurtrier. Votre choix déterminera les personnages que vous pourrez contrôler en plus du votre, chose que vous devrez prendre en considération avant de rendre votre décision.

L’histoire de cet opus est bien bâtie autour du fait que vous mènerez beaucoup de combats d’armée. Elle met en évidence votre rôle à jouer ainsi que le but de tous ces combats. Aussi, les personnages sont nombreux et chacun possède sa personnalité propre ainsi que son caractère, quise fait bien sentir durant les scènes de narration et pendant les combats grâce au voice acting de chacun d’eux. J’apprécie énormément cet aspect puisque ces éléments font en sorte que nous pouvons nous attacher à chacun d’eux. Chose que je trouve très importante dans un bon RPG.

Une jouabilité toute en rapidité et en combos!

Le gameplay de Fire Emblem est sensiblement le même que les jeux du même genre. Armé d’épées, de haches ou de magie, vous devez creuser votre chemin à travers des hordes d’ennemis, capturer les bases adverses qui vous seront indiquées sur la carte et remplir toutes les conditions qui vous seront demandées (vaincre un certain adversaire avant qu’il n’arrive à un point donné, libérer un étudiant, capturer une base précise ou explorer un coin de la carte, pour ne nommer que quelques exemples.)

Vous contrôlez votre personnage et avez l’option d’alterner entre celui-ci et trois autres membres de votre école. Ceux-ci seront prédéterminés selon où vous êtes rendus dans l’histoire et seront balancés entre magiciens, guerriers et brigands afin de vous permettre d’utiliser chacune des classes durant vos missions. Mais attention, car si l’un de vos alliés tombe au combat, vous ne pourrez plus l’utiliser, à moins de trouver un moyen de le faire revivre!

En plus des différents combos entre attaques légères et attaques puissantes que vous pouvez effectuer, vous avez accès à quelques habilités plus puissantes selon votre classe, des combos à effectuer à deux ainsi qu’une attaque spéciale dévastatrice que vous pourrez activer quand la gauge d’attaque sera remplie. Vous aurez également la possibilité de vous métamorphoser en une forme magique afin de faire encore plus de dégâts!

Il est possible de joindre vos forces à celles de l’un de vos alliés afin de lâcher des combos dévastateurs!

Les contrôles, bien que nombreux, sont faciles à prendre en mains et le jeu est agréable à manœuvrer. Entre toutes les possibilités de combos ainsi que vos habilités, vos stratégies, les ordres que vous pouvez donner à vos alliés et, parfois, certaines parties de votre environnement, on peut dire que vos ennemis n’ont qu’à bien se tenir lorsqu’ils croiseront votre passage!

De merveilleux graphismes et un son de circonstances

Les graphismes de Fire Emblem sont extrêmement bien réalisés et très fluides pour ce que la Switch peut fournir. Les animations, de style Japonais, sont colorées et pleines de vies, même hors des combats.

La bande sonore est de circonstances et balance bien entre l’action du jeu de guerre et le moment stratégique du jeu de rôle. Une des forces de ce jeu car les mélodies ne sont pas répétitives et les voix représentent de manière efficace les personnages auxquels elles sont attachées.

Le temps d’une guerre

Entre 35 et 40 heures sont nécessaires afin de venir à bout de toutes les guerres auxquelles vous aurez à faire face! Ce qui en fait un jeu plutôt long mais, à mon avis, ne devient pas lourd et reste très agréable du début à la fin!

Selon mon appréciation personnelle, je ne peux pas terminer cette critique sans comparer Fire Emblem Warriors: Three Hopes à Hyrule Warriors, puisque l’on joue ici au même style de jeu. J’adore l’univers de Legend of Zelda, mais si j’avais à choisir entre l’un ou l’autre de ces deux titres, je choisirais sans doute Fire Emblem, parce que la série entière tourne autour de guerres et de possession de territoires. Cet opus n’y fait, bien sûr, pas exception, excepté qu’il est possible de vivre une histoire de guerre en temps réel plutôt que de manière plus stratégique, ce qui m’a beaucoup plu. J’ai adoré mon expérience et je ne m’attendais pas à moins d’une série comme Fire Emblem!

Un énorme merci à Nintendo du Canada de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Fire Emblem Warriors: Three Hopes . N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

Niliam
Les derniers articles par Niliam (tout voir)
 
Partager

Niliam

Il joue principalement à la PS3 ainsi qu'à la Nintendo Switch. Par contre, il aime bien jouer sur ses autres consoles (PS2, PS1, Wii U, Wii, GameCube, DS) ainsi que sur d'autres consoles plus rétro! Il a toujours été un fan de Nintendo et surtout de la franchise Zelda! Il préfère largement jouer en solo à des jeux d'aventure qu'en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.