Critique: Black Legend

Voici notre critique du jeu Black Legend, testé sur Nintendo Switch:

Genre: RPG Tactique
Développeur: Warcave
Date de sortie: 25 Mars 2021

Disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, Nintendo Switch et PC

Site Web Officiel

L’histoire

Bienvenue dans la ville de Grant. Une cité condamnée à pourrir dans la noirceur et d’atroces souffrances.

Les quatre mercenaires pénètrent dans la ville

La cause? Avant de quitter les lieux, un scientifique fou nommé Méphisto a inventé et relâché une brume qui a rendue certains habitants fous tandis que d’autres sont tout simplement morts d’une maladie transmise par la toxicité du brouillard.

Au fil du temps, un culte vénérant Méphisto s’est levé et a pris le contrôle de la ville. La secte déjantée recueille de la dîme sous forme de sang aux villageois malades en échange de l’antidote contrant la maladie que cause la brume.

C’est la que vous entrez, vous même ainsi que votre équipe, dans la ville en tant que mercenaire en quête d’argent, de gloire ou tout simplement d’une mort atroce. Vous aurez pour mission de sauver les villageois restant, stopper la brume ainsi que la communauté malsaine qu’est le culte de Méphisto!

La jouabilité

Le gameplay de Black Legend est un classique mélange entre un jeu de rôle Tactique et un jeu d’action avec vue en vol d’oiseau.

Hors combat, le jeu est simple, vous explorez et trouvez équipements et objets dans des coffres à divers endroits, des personnages non joueurs qui vous donneront des quêtes et des informations relatives à l’histoire de Grant ainsi qu’ennemis de toutes sortes. C’est lorsque vous entrerez dans le champ de vision de ceux-ci que l’action commencera.

Il est possible de créer son personnage

Vous commencez par placer votre équipe, composée de quatre membres, ensuite de quoi, dépendamment de l’agilité de chacun, vous choisirez vos actions. Celles-ci sont limitées par un système de points (points de mouvement et points d’action) l’utilisation de tous les points marquera la fin du tour du personnage.

Tout comme un jeu tactique, vous bougerez vos mercenaires sur la surface de jeu, à la manière d’un échiquier, pour aller attaquer ceux qui se dresseront devant vous.

Au fil du temps et de vos combats, poisons, maladies, lancés de roches, bref une panoplie de capacités s’ouvrirat à vous. Le tout dépendamment de vos armes et de votre classe et ayant pour thème les années 1700, puisque le jeu se passe dans ces années là.

Ce qui différencie Black Legend des autres jeux tactiques est sans aucun doute son système de catalysation d’humeurs. Pour en faire une version simplifiée, chaque compétence est associée à une humeur attitrée à une couleur (rouge, noir, jaune et blanc). L’utilisation d’attaques d une même couleur ou d’une couleur se combinant à la première augmentera les dommages de la suivante, jusqu’à ce qu’un personnage utilise une attaque standard, ce qui causera une catalysation, effacera toutesleshumeurs de la cible et permettra de recommencer le processus de nouveau. Il est important de prendre en considération que les ennemis se battent de cette façon également. Une manière unique de jouer qui se prend en main avec une certaine aise mais qui demande tout de même un petit temps d’adaptation.

Aussi, ici, vous ne choisirez pas vos actions dans un menu défilant, mais bien en sélectionnant l’action voulue en appuyant sur le bouton correspondant.Lles choix sont représentés sous formes d’images, ce qui est légèrement plus complexe puisque le nom de la compétence n’est affiché que lorsque vous êtes sur celle-ci. Il faudra donc savoir reconnaître les compétences afin de prendre le jeu bien en main.

Les graphiques

Les graphiques de Black Legend rendent bien hommage aux jeux à vol d’oiseau malgré la sombreur des lieux (le jeu semble ne se passer que de nuit).

L’environnement est morne et ne démontre aucune joie ni fantaisie. Nous sommes dans une période de ténèbres et nous nous y sentons! Le réalisme de la situation dans le temps fait son effet et est à la hauteur de mes attentes.

Ouverture d’un coffre, au port

Deux seuls aspects négatifs me viennent en tête lorsque je pense aux graphiques. J’ai personnellement trouvé que le surlignage du personnage qui doit agir est tellement mit en surbrillance que celui-ci ne devient alors qu’une silhouette floue. Petit détail certainement anodin mais tout de même dérangeant.

Tandis que les coffres ne sont pas du tout mis en évidence. Puisqu’ils sont dans les mêmes tons que l’environnement, ils sont à peine perceptibles et deviennent difficiles à différencier des boîtes et tonneaux faisant partit du décor.

La bande sonore

L’ambiance sonore, bien que basique, atteint bien ce à quoi on s’attend d’un jeu du genre. En combat, nous avons droit à une scène auditive qui relève plus de l’action et rajoute bien au rythme du jeu.

Hors combat, une musique de fond sombre qui tend à l’angoisse et à la malfaisance de la ville de Grant, accompagnée de bruits de fond, dépendamment du quartier où nous nous trouvons (goélands dans les quartiers portuaires, cris de détresse sur la place publique, etc.). La bande est quelque peu répétitive mais sans être lassante puisqu’elle ne prend pas énormément de place dans l’ambiance du jeu.

La durée de vie

Puisque Black Legends n’était pas encore sortie au moment de la rédaction et qu’il reste encore quelques correctifs à faire, je ne peux malheureusement pas me positionner sur la longévité du jeu étant donné que je n’ai pas pu le terminer. Je reviendrai ultérieurement corriger le tir lorsque je le pourrai.

En conclusion, je suis persuadé que Black Legend est un bon jeu stratégique malgré quelques lacunes au niveau des graphiques. L’histoire, bien qu’elle manque un peu de détails, est correcte et nous donne envie de savoir ce qui s’est passé, comment la ville a sombré et je suis sincèrement curieux de voir tous les ennemis et monstres que nous pourrons rencontrer!

Aussi, honnêtement, une carte de la ville serait vraiment plus pratique pour se guider dans le jeu plutôt que des indications et des panneaux fléchés.

Mais j’ai tout de même eu un immense plaisir à jouer à Black Legend et il me tarde de retourner dans la ville de Grant et d’y percer ses mystères dans le futur le plus rapproché possible.

Si vous appréciez Black Legend, vous pourriez aussi essayer l’autre jeu du developpeur Warcave. War Party est un jeu stratégique où vous contrôlerez une tribu d’hommes des cavernes à la conquête du monde. Il serait bien intéressant d’y jeter un petit coup d’œil!

 Un énorme merci à Warcave de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Black Legend. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

Niliam
Les derniers articles par Niliam (tout voir)
 
Partager

Niliam

Il joue principalement à la PS3 ainsi qu'à la Nintendo Switch. Par contre, il aime bien jouer sur ses autres consoles (PS2, PS1, Wii U, Wii, GameCube, DS) ainsi que sur d'autres consoles plus rétro! Il a toujours été un fan de Nintendo et surtout de la franchise Zelda! Il préfère largement jouer en solo à des jeux d'aventure qu'en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *