Critique: Projection: First Light

Voici notre critique du jeu Projection: First Light:

Genre: Plateforme et puzzle
Développeur: Shadowplay Studios et Blowfish Studios
Date de sortie: 29 septembre 2020

Disponible sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC

Site Web Officiel

Ce jeu met en vedette des jeux d’ombres et de lumières dans un puzzle de plateformes 2D où vous jouez le marionnettiste.

Une fillette et son amie la boule de lumière

Greta est une jeune fille un peu gaffeuse qui, après avoir été punie par ses parents, s’enfuit et découvre le monde à travers les cultures des différents pays qu’elle visite. Dans son parcours, elle sera aidée par des créatures mythiques qui l’aideront à avancer en créant parfois plus de chaos qu’autre chose!

Jeu de plateforme et puzzle tout en un

Le mélange de plateformes et casse-tête est plutôt intéressant. Au tout début du jeu, Greta fait la connaissance d’une boule de lumière que le joueur doit utiliser pour créer des ombres qui aideront la jeune fille à grimper et à se déplacer. Certains niveaux sont bien simples et d’autres beaucoup plus complexes.

Au fil du jeu, d’autres accessoires s’ajoutent comme des bouches d’air qui permettent de faire voler la fillette et des grosses pierres qu’on doit diriger pour actionner des leviers.

Parfois ce sera un peu complexe car le joueur doit faire bouger à la fois Greta et la boule de lumière dans des enchaînements parfois rapides et qui doivent absolument être précis. Par chance, si Greta tombe, elle reprend place immédiatement au début du tableau. Les tableaux tiennent dans un cadre bien fixe sur l’écran, chaque écran étant un mini puzzle en soi. Le joueur de Projection ne connaîtra pas le découragement de devoir recommencer un niveau en entier comme bien d’autres jeux de plateformes.

Ambiance sombre et ludique

Les graphiques charmeront les fanatiques de jeux sombres mais à la fois ludiques. Le côté enfantin des marionnettes et des dessins 2D est tout à fait adorable et ajoute à l’ambiance du jeu qui nous met dans la peau de la jeune fille.

Du côté musical, on retrouve encore une fois ce côté ludique avec une touche culturelle, la musique variant selon les pays visités. Le jeu est entièrement muet, aucune parole ni aucun texte.

Plusieurs heures de jeu en vue

Au moment d’écrire ces lignes, je n’ai pas encore terminé d’y jouer. Selon les vidéos de gameplay que j’ai trouvé sur internet, j’en suis environ à la moitié du jeu après plusieurs heures. Selon vos aptitudes et votre patience, je dirais que c’est un jeu qui peut se jouer en 5 à 8 heures. Un des gameplay que j’ai vu le terminait en quatre heures trente.

Même si je ne l’ai pas encore terminé, j’admets que c’est un jeu intéressant que j’ai bien aimé. Certaines parties m’ont fait rager et malgré quelques bugs dans un niveau, j’ai passé un bon moment.

Selon moi, le jeu aurait pu être un peu plus court. Après plusieurs heures de jeu, et malgré tous les changements au fil des niveaux, le jeu devient un peu répétitif. Malgré tout, c’est un bon choix pour un jeu de plateformes distrayant qui vous forcera à vous creuser un peu la tête par endroits!

Un énorme merci à Blowfish Studios de nous avoir permis de tester le jeu pour en faire une critique.

Merci d’avoir pris le temps de lire notre critique du jeu Projection: First light. N’hésitez pas à nous donner vos avis sur ce jeu dans la section commentaire, ci-dessous!

IsaMulti
Les derniers articles par IsaMulti (tout voir)
 
Partager

IsaMulti

Elle s'intéresse surtout aux jeux vidéos open world, RPG et action/aventure. Elle aime tester des jeux méconnus et découvrir de nouveaux mondes sur PS4 et mobile. On la trouve aussi parfois sur Twitch!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.